Twitter Imera

"ETAT - Choix politiques", par A. Ogien & M.Merad

Jeudi 27 avril 2017,14h-16h30 à l'IMéRA, Maison des Astronomes - Salle de conférence

ETAT - Choix politiques
  • Les sources troubles du sentiment d’impunité, par Albert Ogien (Directeur de recherche EHESS, membre du CEMS, CNRS) 

Résumé : On a vu émerger ces dernières années un nouvel objet suscitant la mobilisation politique : les Grands Projets Inutiles Imposés. Pour s’y opposer, l’activisme a pris diverses formes : protestation, manifestations, occupations, désobéissance civile, mais aussi recours à l’arme du droit. En portant plainte contre les responsables de ces projets, des collectifs ont réussi à faire reconnaître en justice que ceux-ci avaient été décidés en infraction au cadre légal, français ou européen. Ce fût le cas pour les sites emblématiques de Sivens, Notre Dame des Landes, Roybon, le tunnel Lyon-Turin, Bure. Cette communication s’interrogera, à partir de ces exemples, sur ce qui conduit des responsables de pouvoirs publics à agir en violant la loi dont ils sont les garants (en s’intéressant en particulier à leur sentiment d’impunité).

  • De la cohérence de la politique de prévention des risques liés à la pollution atmosphérique, par Myriam Merad (Directrice de recherche CNRS – InSHS, membre du CST Irstea)

Résumé : La France a conduit une politique ambitieuse de réduction des pollutions atmosphériques. Une étude longitudinale des controverses vient éclairer la lecture des défaillances en matière de prévention des risques environnent et santé-environnement et contribuera à suggérer des pistes d'amélioration des politiques publiques en la matière.

Discutants Christelle Rabier (historienne ; EHESS/Centre Norbert Elias) et Yves Noack (géochimiste ; CNRS, CEREGE ; dir. de l’OHM-BMP).

La « collusion Etat-industrie » est souvent citée comme explication de nombreux scandales ayant des impacts sur la santé des humains et de l’environnement. Peut-on expliciter cette notion de façon plus fine ? Peut-on en tirer des conclusions au-delà de la pensée et de la recherche ? Michel Lette présentera les débordements industriels dans le temps longs de l’histoire française, et le rôle de l’Etat dans le maintien de certaines situations. 

Publication de référence : Débordements industriels - Environnement, territoire et conflit XVIIIe-XXIe siècle

Inscription des doctorants : Direction de la Formation Doctorale AMU - ADUM


Toutes les informations sur le blog de l'IMéRA.

Organisé par Juliette Rouchier (LAMSADE, Paris-Dauphine, PSL ; Co-directrice du GDR Policy Analytics ; Associée au GREQAM, AMSE), le séminaire se veut un espace de confrontation entre plusieurs points de vue autour de la thématique de la pollution de notre environnement, avec une attention toute particulière à la pollution industrielle.

Il repose sur des interventions de sciences positives et de sciences critiques, dont les approches et les résultats seront remis dans le contexte social et politique d’utilisation du savoir produit.

Des artistes eux aussi sont sollicités pour réagir aux propositions des chercheurs, afin de porter un regard sur les thèmes présentés, qu’il soit complémentaire ou radicalement alternatif, afin de réinscrire l’idée de développement durable dans une pensée créative, force de proposition.

contact : juliette.rouchier@dauphine.fr