Agenda

01/16/2019

CYCLE - RECHERCHE, ARTS, PRATIQUES NUMERIQUES #21

Mercredi 16 janvier 2019, 10h00-13h00, IMéRA, Maison des Astronomes, salle de conférence - entrée libre
Représenter l'exil en Méditerranée aujourd'hui. Retours à mi-parcours sur un doctorat par la pratique". Avec Elsa Gromis, Art, média et études américaines, University of East Anglia

Thématique du séminaire

Ce séminaire transdisciplinaire s’intéresse aux perturbations productives que génèrent les collaborations entre les chercheurs en sciences humaines et les artistes dans le domaine du numérique. Il s’inscrit dans la suite des réflexions et des expérimentations que nous avons menées à l’IMéRA dans le programme antiAtlas des frontières depuis 2011 tout en élargissant notre questionnement au-delà de la seule question des frontières. 
Dans le  domaine des sciences humaines et sociales, le recours aux pratiques numériques conduit à de nombreux bouleversements que ce soit dans la collecte, la production et le traitement de données, ainsi que l’élaboration de nouvelles formes de narration et d’édition. Le tournant numérique conduit les chercheurs à reconsidérer leurs méthodes, leurs catégories, leurs paradigmes, leurs orientations théoriques, leurs objets, leurs formes de labellisation et les cadres des champs disciplinaires. D’ailleurs, compte tenu des collaborations toujours plus nombreuses qu’implique le recours au numérique entre d’un côté les sciences humaines et de l’autre les sciences exactes et expérimentales, il semble plus pertinent de parler de Digital Studies que Digital Humanities.
Dans le domaine de l’art, le numérique ouvre également des champs de pratiques radicalement nouveaux. Il transforme la relation des artistes aux outils qu’ils utilisent et aux connaissances qu’ils convoquent, produisent ou questionnent. Il transforme le statut et les formes des œuvres. En introduisant de nouvelles modalités pour assurer leur circulation, il modifie également leur relation avec le public. Le numérique bouleverse la place de l’auteur qu’il place dans une relation dynamique par rapport aux flux d’information, de circulation des images, des sons et des formes. Il donne ainsi une nouvelle importance à l’invention de dispositifs dans lesquels ces formes sont données à l’expérience, ouvrant d’infinies possibilités d’interaction avec l’œuvre. Il donne enfin une nouvelle dimension au travail collectif, à des formes diverses de collaborations, d’échanges et de contributions. D’une façon générale, on peut dire que le numérique déplace les pratiques artistiques et conduit à réfléchir autrement les relations entre arts et sciences.
Ce séminaire rassemblera des chercheurs en sciences humaines (sociologues, anthropologues, politologues, géographes, historiens, littéraires), en sciences dures (informaticiens, physiciens, mathématiciens, etc.), des artistes (designers, hackers, programmeurs, média tactique, etc.) ainsi que des professionnels (industriels, chargés de communication, etc.). Notre objectif est de favoriser des croisements, des emprunts et des déplacements qui seront propices à l’identification de nouvelles pistes de réflexion et de recherche, voire à la mise en œuvre d’expérimentations collaboratives.
Chaque mois, des participants seront invités à présenter leurs expérimentations d’outils numériques de collecte (applications mobiles, capteurs oculaires, systèmes SIG, etc.) ou d’indexation et de traitement des données recueillies (bases de données, systèmes de visualisation ou de sonification, etc.). Certains feront part de leurs explorations de dispositifs d’écriture et de modélisation de la connaissance (jeux vidéo, machinima, web documentaires, etc) ou encore de nouvelles formes d’édition électroniques.
Trois types de questions seront développés.
1) Il s’agira tout d’abord de voir comment, et jusqu’à quel point, ces pratiques et instruments transforment notre rapport au monde, nos méthodes de recherche, la construction de nos objets, la modélisation et la diffusion de notre connaissance et de nos oeuvres.
2) Nous nous interrogerons aussi sur l’impact des processus collaboratifs qu’impliquent les pratiques numériques entre chercheurs, artistes et professionnels. L’objectif est d’évaluer les apports que chaque démarche (scientifique, artistique, professionnelle) apporte aux autres.
3) Nous verrons enfin comment ces processus collaboratifs bouleversent les champs disciplinaires, les points de vue et les formes d’autorité qui organisent notre recherche et notre pratique et conduisent à repenser de manière créative de nouvelles formes de rencontre entre les disciplines scientifiques et entre celles-ci et les non-spécialistes.
Débuté en janvier 2016, ce séminaire fonctionne selon un rythme de rencontres mensuelles, d’une durée de trois heures.
 
Comité d'organisation : Cédric Parizot  (IREMAM, CNRS/AMU), Jean Cristofol (Ecole supérieure d'art d'Aix en Provence, PRISM, AMU), Jean Paul Fourmentraux (CNE, EHESS/CNRS/AMU), Anna Guilló (LESA, AMU), Manoël Penicaud (IDEMEC, CNRS/AMU)

Partenariat:
 
IMéRA - Institut Méditerranéen de Recherches Avancées (AMU)
Centre Norbert Elias (CNRS/EHESS/AMU)
Institut de Recherche et d’Etudes sur le monde arabe et musulman (CNRS/AMU)
Ecole Supérieure d’Art d’Aix-en-Provence
Institut d’Ethnologie Mediterranéenne Européenne et Comparative (CNRS/AMU)
 
01/17/2019

Community Building Seminar avec Domingo Carlos Salazar Garcia

Jeudi 17 janvier 2019, 10h30 - 12h30, Maison Neuve, 1er étage - entrée libre

Isotopes, dental calculus and diet. From hunter gathering to farming in Mediterranean Iberia, avec Domingo Carlos Salazar Garcia (Ikerbasque Research Fellow, University of the Basque Country, Department of Geography, Prehistory and Archaeology, résident IMéRA/LabexMed)

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents.

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr

01/17/2019

Cycle de conférences - L'Islam face au défi des temps modernes #3

Jeudi 17 janvier 2019, à 18h, Maison des astronomes, salle de conférences - entrée libre

L’universalité de la norme démocratique et l’Islam. La norme démocratique face au relativisme historico-culturaliste, avec Yadh Ben Achour (Ancien doyen de la Faculté des sciences juridiques de Tunis, membre du Comité des droits de l’homme des Nations Unies, premier titulaire de la Chaire Averroès sur l'islam méditerranéen (IMéRA/A*MIDEX-AMU), avec le soutien de la Fondation de l'Islam de France).

Comment sortir la norme démocratique du relativisme dans lequel veulent l’enfermer les partisans des particularismes culturels ou ceux qui configurent l’identité en fonction d’une mémoire collective sélective et exclusive ?

Comment démontrer, autrement que par des pétitions de principe, que la norme démocratique n’appartient à aucune culture, qu’elle est constitutive de l’Humain ? Comment prouver la supériorité morale de l’humanisme démocratique qui considère l’homme et sa liberté comme les fins ultimes de la cité politique, sans égard à des fins plus ultimes encore ?

Le seul principe philosophique susceptible de servir de fondement universel à la norme démocratique est le principe de non-souffrance. Il faudra l’expliquer et le justifier.

Avec Yadh Ben Achour, juriste et philosophe du droit, 1er titulaire de la Chaire Averroès de l’IMéRA. Il est notamment l’auteur de La Deuxième Fatiha PUF, 2011 et de Tunisie, une révolution en pays d’islam, Cérès Edition, 2016.

L'Islam face au défi des temps modernes est un cycle de conférences données par Yadh Ben Achour. Les prochaines dates sont :

31 janvier 2019 : L'Islam et l'universalité de la norme démocratique.
25 avril 2019 : Conversion, violence et tolérance. Approche comparée entre l'Islam et le christianisme.
6 juin 2019 : L'islam et la révolution.

01/18/2019

CYCLE - Style de vie en méditerranée

Vendredi 18 janvier de 10h à 13h, Maison des astronomes, salle de conférences - entrée libre

Styles de vie et questions urbaines

A la recherche d’un style de vie, à la méditerranéenne, à travers les formes urbaines et architecturales, à partir des rythmes de vie, du rapport au temps et à l’espace dans les villes méditerranéennes, là où s’invente un possible art de flâner…

Invités :

Thierry Paquot, philosophe et urbaniste, auteur notamment de Un philosophe en ville, Infolio, 2011, Réed augmentée, 2016 ; Désastres urbains. Les villes meurent aussi, La Découverte, 2015.
Olivier Mongin, philosophe, ancien directeur de la rédaction de la revue Esprit, et directeur de la publication de Tous urbains. Il est notamment l’auteur de La condition urbaine, Seuil, 2005 ; La ville des flux : l’envers et l’endroit de la mondialisation urbaine, Fayard, 2013.

Discutant :

Michel Péraldi, anthropologue de l’urbain. Il est notamment l’auteur de Gouverner Marseille, avec Michel Samson, La Découverte, 2005; et de Marrakech ou le souk des possibles, La Découverte, 2018.


Dirigé par Dionigi Albera, Thierry Fabre et Mohamed Tozy

Comment vivre ? Et comment vit-on, ici, ailleurs ? Ces questions nous serviront de fil conducteur tout au long de ce nouveau cycle de recherche qui se propose de questionner, à partir de plusieurs angles de vue, les styles de vie en Méditerranée.

C’est à l’échelle de la Méditerranée que nous proposons un champ d’analyse comparée qui permet, à partir d’un « monde », ou plutôt d’un « entre-mondes », d’ouvrir de nouvelles pistes de recherche. Alors que nos modes de vie, nos rythmes de vie, nos styles de vie sont appelés à se transformer, ce cycle se propose d’apporter un éclairage nouveau pour tenter de mieux comprendre le monde tel qu’il va, et le monde méditerranéen, en particulier.

L’attention aux formes du vivre indique effectivement une vie redevenue faculté et c’est bien cette « marge humaine » que nous allons rechercher, à travers des regards singuliers et la parole d’invités prestigieux qui vont nous faire partager leur expérience et leur pensée.

Un rendez-vous chaque mois, le vendredi entre 10h et 13h, à l’IMéRA, Maison des astronomes, entrée par le 2 place le Verrier, 13004 Marseille

1/ Vendredi 18 janvier 2019 : Styles de vie et questions urbaines (10h-13h)

Intervenants : Olivier Mongin, philosophe et auteur notamment de La condition urbaine  ; et Thierry Paquot, philosophe et urbaniste

Discutant : Michel Péraldi

2/ Vendredi 22 février : Styles de vie et changements climatiques (10h-13h)

Intervenant : Dominique Bourg, philosophe, professeur à l’Université de Lausanne

Discutant : Thierry Fabre, directeur du programme Méditerranée de l’IMéRA

3/ Vendredi 15 mars : Styles de vie et appartenances religieuses (10h-13h)

Intervenants : Dionigi Albera, ethnologue, directeur de recherche au CNRS et Alexandre Toumarkine, professeur à l’INALCO

4/ Vendredi 26 avril : Styles de vie et questions de valeurs (10h-13h)

Intervenants : Mohamed Tozy, anthropologue et politologue, professeur à Casablanca et à Sciences Po Aix et ….( à confirmer)

5/ Vendredi 31 mai : Styles de vie et écritures (rencontre hors les murs, en partenariat avec le festival Oh les beaux jours !)

Intervenantes : Hyam Yared, auteure, 1ère titulaire de la Chaire Camus à l’IMéRA, et Marielle Macé, directrice d’études à l’EHESS, auteure notamment de Styles (à confirmer)

6/ Vendredi 14 juin : Styles de vie et création contemporaine(10h-13h)

Intervenantes : Sadika Keskes, artiste, et Sana Tamzini, artiste, designer et commissaire d’expositions

01/21/2019

THEATRE FORUM sur un rejet polluant (inspiré de la controverse des boues rouges)

Lundi 21 janvier 2019, 14h30-18h00, Maison des astronomes, salle de conférences - entrée libre

THEATRE FORUM sur un rejet polluant (inspiré de la controverse des boues rouges)

L’équipe « Regards sur le rejet »*, en résidence à l’institut du 7 au 25 janvier 2019, constituée d'artistes et de scientifiques venant de Dakar, Casablanca, Montpellier et Marseille aenquêté sur le problème des boues rouges dans la région de Marseille. Elle a ensuite monté une scène de théâtre forum que nous vous invitons à découvrir. Le théâtre forum est une forme de théâtre où une scène qui pose un problème est jouée, puis les spectateurs sont invités à proposer et explorer des modifications de la scène.

14h30 - 16h30, scène de théâtre forum
17h - 18h, séminaire de Frédérique Jankowski, chercheuse au Cirad : Le théâtre forum : Rencontre transdisciplinaire

*L’équipe est composée de Francois Bousquet, chercheur au CIRAD (Sciences de l’environnement), France ; Mouhamadou Diol, Directeur de troupe de théâtre forum (artiste, animation sociale du développement), Sénégal ; Houssni Almoukhlis, Directeur de troupe de théâtre (artiste), Maroc ; Juliette Rouchier, directrice de recherche au CNRS (économiste) ; Carole Barthélémy, maitre de conférences à Aix-Marseille Université (sociologie), France.

 

 

From 01/22/2019 to 01/24/2019

COLLOQUE Biomorphisme : Approches sensibles et conceptuelles des formes du vivant

Les 22, 23 et 24 janvier : Journées art-science accueillies à l'IMéRA dans le cadre de la célébration du 10ème anniversaire de l'institut -
IMéRA, 2 Place Le Verrier, 13004 Marseille, Maison des Astronomes, salle de conférence - Sur inscription
COLLOQUE Biomorphisme : Approches sensibles et conceptuelles des formes du vivant

Série de conférences scientifiques (matin) et d'ateliers (après-midi). Visite, le 24 janvier, de l'exposition « Biomorphisme » à la Friche,  et d'un certain nombre de performances artistiques.

L'accès aux journées de l'IMéRA ne pourra se faire que dans la limite des places disponibles (50). Merci à toute personne intéressée de bien vouloir s'inscrire en envoyant un courriel à l'adresse suivante : julie.humeau@univ-amu.fr

25 janvier : Colloque grand public au Grand Plateau de la Friche-Belle de Mai

La Friche-Belle de Mai, 41 Rue Jobin, 13003 Marseille - Entrée libre


Présentation :

Le programme Biomorphisme. Approches sensibles et conceptuelles des formes du vivant se propose d'aborder la question des formes du vivant dans sa dimension tout à la fois scientifique, philosophique, artistique et esthétique. Plus précisément, l'objectif est ici d'engager une réflexion systématique sur notre rapport au vivant et à ses formes, en insistant sur leur signification théorique et pratique au regard du monde actuel. L'idée est ici de faire collaborer universitaires et artistes, théoriciens et praticiens, enseignants et étudiants, représentants des sciences "dures" et des sciences humaines, en refusant toute idée de hiérarchisation entre les disciplines ou les pratiques concernées. Loin de se limiter à la production d'un savoir académique, le projet est également étroitement lié à la réalisation d'oeuvres d'art ainsi qu'à des activités pédagogiques. L'avancement du projet a permis de faire émerger cinq grands axes de recherches: a) « Vie des formes et formes du vivant : la morphogenèse comme champ d'étude interdisciplinaire » ; b) « Enjeux éthiques et écologiques du biomorphisme »; c) « L'empathie et l'expérience psycho-esthétique des formes du vivant » ; d) « Explorer les formes du vivant à travers leur matérialité : entre imaginaire poétique et théorisation scientifique » ; e) « Biomorphisme et création artistique : les métamorphoses d'un concept esthétique ».

+ d'infos :

A l’IMéRA : http://centregranger.cnrs.fr/spip.php?article769

A la Friche : http://centregranger.cnrs.fr/spip.php?article770

Carnet de recherche : https://biomorphisme.hypotheses.org/

La médiation et la presse : En revenant de l’expo ;SFERE Provence; France Bleu Provence; Un écho dans la Provence; L’info durable; Marseille expo; Contemporanéités de l’art

Programme :

Mardi 22 janvier – IMéRA - sur inscription
09h00-09h45 : Ouverture des journées. Présentation générale du projet
09h45-10h30 : Conférence de Jean-Michel Durafour : « Variations éconologiques. Iconologie, 'vie des images' et modèles biologiques »
10h30-11h00 : Pause
11h00-11h45 : Conférence de David Romand :« Theodor Lipps, la théorie de l'empathie et le paradigme psycho-affectif de
l'esthétique allemande »
13h30-14H30 : Présentations des travaux des artistes N. Delprat, S. Pic, J. Arnaud
14h45-17h15 : Deux ateliers de travail en parallèle : Explorer les formes du vivant à travers leur matérialité : entre imaginaire poétique
et théorisation scientifique (Julien Bernard, Nathalie Delprat, Carlos Lobo, Julie Pelletier, Barbara Sarreau)
Le biomorphisme et création artistique : les métamorphoses d'un concept esthétique (Jean Arnaud, Peter Briggs, Jean-Michel Durafour, Sylvie Pic)

Mercredi 23 janvier – IMéRA - sur inscription
9h45 : Conférence de Giuseppe Longo : « Dynamiques organismes-écosystèmes et production de la diversité biologique »
09h45-10h30 : Conférence de Maël Montevil : « Le sens des formes en biologie »
10h30-11h00 : Pause
11h00-11h45 : Conférence de Luciano Boi : « Sur la plasticité et la complexité biologiques »
11h45-12h30 : Conférence de Stéphane Schmitt : « Forme et évolution chez Ernst Haeckel (1834-1919) »
14h30-15H30 : Présentation des travaux des artistes P. Briggs, J. Pelletier, B. Sarreau.
15h45-18h15 Atelier de travail : Enjeux politiques et écologiques du biomorphisme (Giuseppe Longo, Mael Montevil, Baptiste Morizot, Teruhisa Suzuki)
20h30 : Repas de gala au restaurant « Le Nautique », réservé aux conférenciers et aux organisateurs.

Jeudi 24 janvier - IMéRA - sur inscription
09h00-09h45 : Conférence d’Andrea Pinotti : « Avatars animaux. L’empathie inter-spécifique à l’époque des environnements immersifs virtuels »
09h45-10h30 : Conférence d’Edward Juler : “Biomorphism as Poiesis: Applying a Bachelardian poetics to Stan Brakhage’s Mothlight”
10h30-11h00 : Pause
11h00-11h45 : Conférence de Vincent Fleury (à préciser)
13h00-13H20 : Présentations des travaux des artistes A. de Beauffort et T. Suzuki.
13h30-16h00 : Deux ateliers de travail en parallèle :
L'empathie et l'expérience psycho-esthétique des formes du vivant (Giuseppe Di Liberti, Edward Juler, Andrea Pinotti, David Romand, )
Vie des formes et formes du vivant : la morphogenèse comme champ d'étude transdisciplinaire (Amélie De Beauffort, Simona Bodea, Xavier Caubit, Vincent Fleury)
17h00-19H00 : Visite commentée de l’exposition « Biomorphisme. Approches sensibles et conceptuelles des formes du vivant , avec les interventions de Peter Briggs et de Nathalie Delprat (accompagnée des danseurs du Pôle National de Danse de Marseille, en collaboration avec le projet ELEMENTA).

Vendredi 25 janvier - Grand-Plateau de la Friche-Belle de Mai - Entrée libre
Cette journée sera filmée par une équipe de la Maison de la Recherche (AMU, Centre Schuman)
9h30-9h45 : Présentation générale de la journée
9h45-11h00 : Table ronde « Vie des formes et formes du vivant : la morphogenèse comme champ d'étude transdisciplinaire »
11h00-12h15 : Table ronde « Enjeux politiques et écologiques du biomorphisme »
12h15-14h : Pause
14h-15h15 : Table ronde « L'empathie et l'expérience psycho-esthétique des formes du vivant »
15h15-16h30 : Table ronde « Explorer les formes du vivant à travers leur matérialité : entre imaginaire poétique et théorisation scientifique »
16h30-17h00 : Pause
17h00-18h15 : Table ronde « Biomorphisme et création artistique : les métamorphoses d'un concept esthétique »
18h15-19h00 : Table ronde bilan

DETAILS DES JOURNEES ET DES CONFERENCES DANS LA PIECE JOINTE :

01/24/2019

Inauguration de la Chaire EHESS/IMéRA

Jeudi 24 janvier 2019, 14h-15h20, Siège de l’université – Jardin du Pharo (Amphithèatre C - Bâtiment C), 58 BVD Charles Livon Jardin du Pharo - 13007 Marseille

Conférence de Ben Kiernan (A.Whitney Griswold Professor of History, Yale University, Holder of the EHESS/IMéRA Chair on Transregional Studies) - "The History of Genocide: A Transregional Illustrated Lecture"

Événement inaugural de la Chaire EHESS/IMéRA au siège de l'Université d'Aix-Marseille, suivi d'une conférence de Ben Kiernan, premier titulaire de la Chaire (A.Whitney Griswold Professor of History, Yale University et résident IMéRA 2018-2019).


Programme :

14h00 : Accueil des personnalités et invités
14h05 : : Allocutions au pupitre d'Yvon BERLAND, Président d’Aix-Marseille Université (5-7 minutes) et Christophe PROCHASSON, Président de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (5-7 minutes)
14h20 : Signature officielle de la convention de partenariat avec photo
14h25 : Conférence inaugurale intitulée “ Histoire des génocides: une approche transrégionale” animée en anglais par Benedict Kiernan, A. Whitney Griswold Professeur d'histoire à l’université de Yale -
15h20 : Verre de l’amitié

01/25/2019

Séminaire Méthodes : réflexions croisées entre disciplines.

Vendredi 25 janvier 2019, 14h00 - 18h00, Maison des astronomes, salle de conférences - entrée libre

Sociologie, politique et économie- autour de Bruno Karsenti et Cyril Lemieux (EHESS) et de leur ouvrage Socialisme et Sociologie.

Discussion, avec les contributions de Bernard Manin (EHESS et New York University) et d'Alain Trannoy, animée par Jean Boutier et Pierre Livet.

Nous partirons de la définition par Karsenti et Lemieux d'un socialisme de second degré, qui réfléchit sur le socialisme comme révélateur de ce qui constitue les sociétés modernes en sociétés : pas seulement en conglomérat d'intérêts individuels mais dans des groupes ouverts à la délibération commune pour une auto-défense de la société. Karsenti et Lemieux montrent que cette conception est constitutive du développement de la sociologie. Comment dans cette perspective penser les rapports entre politique, marché et société ? Est-ce seulement la tâche de la sociologie, de l'anthropologie et de l'histoire ? Quelle part peut avoir l'économie dans ce projet de d'auto-régulation démocratique de la division du travail et de la concurrence ?


Contact : pierre.livet@univ-amu.fr

01/28/2019

Atelier du séminaire "Encounters with Social Scientists"

Lundi 28 Janvier 2019, 14h00-18h00 - Room A, La Vieille Charité, Marseille

The Futures of Comparative History ?

Introduction: Arundhati Virmani

Speakers :

  • Jean Boutier (EHESS, Centre Norbert Elias) « Is History on a European scale necessarily Comparative?
  • Isabelle Grangaud (CNRS-IREMAM) « A partir des sources: spécificité et comparaison »
  • Heinz-Gerhard Haupt (University of Bielefeld, IMéRA) « The Stakes of Comparative History »
  • Ben Kiernan (Yale University, IMéRA),“Writing a World History of Genocide and Comparing Regional Histories of the Mediterranean and Southeast Asia”
  • Arundhati Virmani (EHESS, Centre Norbert Elias) « The Advantages of Comparative Approaches to South Asia »

Programme du séminaire Encounters with Social Scientist : http://centre-norbert-elias.ehess.fr/index.php?3094

Séminaire organisé en partenariat avec l'IMéRA.

01/30/2019

Séminaire - Matières premières ?

Mercredi 30 janvier, 9h00 - 17h30, Maison Neuve, 1er étage - entrée sur inscription

Matières premières ?

Pour s'inscrire au séminaire, veuillez préciser la personne contact et son mail :

Elise Olmedo : elise.olmedo@gmail.com / manouhellio@hotmail.com


Cette journée vise à permettre l’interconnaissance entre les différents doctorants et postdoctorants du Labexmed et du Mucem, en vue de favoriser au cours de leur contrat des croisements interdisciplinaires. Tous les membres du collège postdoctoral ainsi que les doctorants et postdoctorants du Mucem sont invités à amener un objet/un son/ une image illustrant leur recherche accompagné d'un texte court (une légende, pas plus de dix lignes expliquant ce qu'est cet item).

Nous plaçons cette journée sous les auspices du matérialisme critique à deux égards :

- du point de vue théorique du matérialisme historique : quels rapports sociaux sont à l'origine du monde dans lequel on vit et qu'on étudie ?

- en posant la question de ce qui se joue dans le rapport à l'objet, des hommes en général mais surtout, plus spécifiquement de deux groupes de professionnels : les chercheurs et les conservateurs.

La journée s’interroge sur cette matérialité qu'on demande à chacun de ramener. De la matière brute? On peut en douter, tant le simple fait d'extraire le matériau de son contexte (en s'appropriant un objet, enregistrant un son, capturant une image) le transforme irrémédiablement. L'enjeu sera peut-être alors de raconter ce qu'a impliqué cette captation ou cette extraction?

Nous proposons que la journée se déroule de la manière suivante :

* dans un premier temps, on a pensé qu’il serait intéressant de laisser les objets parler seuls, ou plutôt à travers la bouche de ceux qui les regardent, les écoutent, y sont pour la première fois confrontés

* puis dans un second temps de laisser chaque chercheur les présenter en insistant sur les points suivants :

o pourquoi il l'a choisi

o selon quels critères (l'esthétique, le fait que ce soit beau a t'il compté?)

o qu'est-ce qu'il dit de son rapport au "terrain" ?


Liste des intervenants :

Elise Olmedo, Emmanuelle Hellio, Farida Souiah, Renaud Chantraine, Farida Souiah, Lucio Castracani, Taher Labadie, Ibrahim Boubekri, Giulia Ciucci, Solène Rivoal, Nicolas Minvielle, Fabien Pièvre Perrin, Aylin de Tapia, Marie Widmer, Melie Le Roy, Manuel Cervera-Marzal, Raphaël Botiveau.

Comité d'organisation :

Zoé Carle (zoe.carle@gmail.com), Emmanuelle Hellio (manouhellio@hotmail.com), Juana Moreno Nieto (juanamorenonieto@yahoo.es), Elise Olmedo (elise.olmedo@gmail.com), Farida Souiah (farida.souiah@gmail.com).

 

01/31/2019

Community Building Seminar avec Thomas Macias

Jeudi 31 janvier 2019, 10h30 - 12h30, Maison Neuve, 1er étage - entrée sur invitation

Immigration, Social Context and Sustainable Practices in Marseille, France, avec Thomas Macias (Professor of Sociology at University of Vermont, Holder of the Fulbright/IMéRA Chair in Migration Studies)

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents.

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr

01/31/2019

Cycle de conférences - L'Islam face au défi des temps modernes #4

Jeudi 31 janvier 2019, à 18h, Maison des astronomes, salle de conférences - entrée libre

L’universalité de la norme démocratique et l’Islam. L’Islam et l’universalité de la norme démocratique.

Comment sortir la norme démocratique du relativisme dans lequel veulent l’enfermer les partisans des particularismes culturels ou ceux qui configurent l’identité en fonction d’une mémoire collective sélective et exclusive ?

Comment démontrer, autrement que par des pétitions de principe, que la norme démocratique n’appartient à aucune culture, qu’elle est constitutive de l’Humain ? Comment prouver la supériorité morale de l’humanisme démocratique qui considère l’homme et sa liberté comme les fins ultimes de la cité politique, sans égard à des fins plus ultimes encore ?

Le seul principe philosophique susceptible de servir de fondement universel à la norme démocratique est le principe de non-souffrance. Il faudra l’expliquer et le justifier.

Avec Yadh Ben Achour, juriste et philosophe du droit, 1er titulaire de la Chaire Averroès de l’IMéRA. Il est notamment l’auteur de La Deuxième Fatiha PUF, 2011 et de Tunisie, une révolution en pays d’islam, Cérès Edition, 2016.

L'Islam face au défi des temps modernes est un cycle de conférences données par Yadh Ben Achour. Les prochaines dates sont :

31 janvier 2019 : L'Islam et l'universalité de la norme démocratique.
25 avril 2019 : Conversion, violence et tolérance. Approche comparée entre l'Islam et le christianisme.
6 juin 2019 : L'islam et la révolution.

02/07/2019

Community Building Seminar avec Mohammed Noureddine Affaya

Jeudi 7 février 2019, 10h30 - 12h30, Maison Neuve, 1er étage - entrée sur invitation

Querelle des images : Propos sur l'Islam en Méditerranée, avec Mohammed Noureddine Affaya (Enseignant-chercheur, Université Mohammed V-Rabat)

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents.

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr

02/14/2019

Community Building Seminar - avec Aleysia Whitmore

Jeudi 14 février 2019, 10h30 - 12h30, Maison neuve, 1er étage - entrée sur invitation

Cultural Policy and World Music in France: Negotiating Difference and Nationhood, avec Aleysia Whitmore (Assistant Professor of Ethnomusicology, University of Denver, résidente IMéRA/EURIAS)

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents.

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr

From 02/21/2019 to 02/21/2019

Présentation collective des résidents de l’IMéRA #4

Les résidents IMéRA et partenaires 2018-2019 en résidence à partir de septembre présentent leurs projets de recherche (en 30 mn) lors d'une session collective.

Jeudi 21 février 2019 (horaires à préciser), Maison des astronomes, salle de conférences - entrée libre

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr 

02/28/2019

Community Building Seminar avec Yadh Ben Achour

Jeudi 28 février 2019, 10h30 - 12h30, Maison Neuve, 1er étage - entrée libre

La religion islamique et l’universalité de la norme démocratique, avec Yadh Ben Achour (Ancien doyen de la Faculté des sciences juridiques de Tunis, membre du Comité des droits de l’homme des Nations Unies, Premier titulaire de la Chaire Averroès sur l'islam méditerranéen (IMéRA/A*MIDEX-AMU), avec le soutien de la Fondation de l'Islam de France)

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents.

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr

 

03/07/2019

Community Building Seminar avec Elliot Posner

Jeudi 7 mars 2019, 10h30 - 12h30, Maison Neuve, 1er étage - entrée sur invitation

Soft Law and International Ordering, avec Elliot Posner (Associate Professor, Department of Political Science, Case Western Reserve University)

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents.

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr

03/14/2019

Community Building Seminar avec Megan Macdonalds

Jeudi 14 mars 2019, 10h30 - 12h30, Maison Neuve, 1er étage - entrée sur invitation

The Way Back: Mediterranean Wakes and Urban Archival Futures, avec Megan Macdonalds (Assistant Professor of English and Comparative Literature, Koc University, Istanbul, résidente IMéRA/EURIAS)

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents.

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr