3e Rencontre du cycle Inter-disciplines - Catastrophes coloniales: écrire l'histoire du Congo entre racisme, folie et rêverie

3e Rencontre du cycle Inter-disciplines
Catastrophes coloniales: écrire l'histoire du Congo entre racisme, folie et rêverie

 

 

Titulaire de la chaire de l'agence universitaire de la francophonie (AUF), Nancy Rose Hunt sera la grande conférencière de la 3e rencontre du cycle Inter-disciplines.

 

 

Formation Collège doctorale

Mercredi 25 Janvier 15h-18h

📍 Iméra, Maison neuve, 1er étage

 

Public prioritaire : Doctorants, Masterands, Enseignants-Chercheurs

 

Objectifs

Comment écrire l'histoire du Congo, de la spectaculaire violence coloniale à la décolonisation? Cette formation a pour objectif de présenter les concepts et les méthodes que le travail historique et anthropologique de Rose Hunt a forgés, dans le dialogue constant avec de grandes figures de l'épistémologie et de l'anthropologie française (Frantz Fanon, Gaston Bachelard, Georges Canguilhem et Michel Foucault) Dans l'Afrique contemporaine et néolibérale, de nouvelles formes de psycho-humanitarisme sont apparues, à côté de la guerre, du viol et du génocide. Les logiques de la santé mentale globale ont tendance à passer à côté des formes vernaculaires et subjectives de la "folie". Les personnes qui errent délurées dans les rues des villes africaines - "les fous" - demandent une approche ethnographique nouvelles, qui tient compte de la psychiatrie tout en la gardant éloignée et mineure, afin que les lignes quotidiennes de pensée, d'action et de dérision - parfois avec des rêveries - ne soient pas étouffées ou perdues.

 

Prérequis éventuels

Lecture des articles de Nancy Hunt

1.“Espace, temporalité, et reverie: Écrire l’histoire des futurs au Congo belge,” in special issue, “Politiques de la nostalgie,” eds. Guillaume Lachenal and Assitou Mbodj, Politique Africaine, no. 135 (octobre 2014): 115-36. (https://www.cairn.info/revue-politique-africaine-2014-3-page-115.htm)

2.“Afterlives: A Trajectory and the Curatorial Turn,” the Afterlives Thematic Thread in Allegra Lab: Anthropology for Radical Optimism, 26 May 2020: https://allegralaboratory.net/afterlives-a-trajectory-and-the-curatorial...

 

Bibliographie:

3.“Interview with Nancy Rose Hunt” on “Affect, Embodiment and Sense Perception,” a Cultural Anthropology curated collection of interviews with authors (Hunt plus Thomas Csordas, Joseph Alter, Lochlann Jain, and Eva Hayward), http://production.culanth.org/curated_collections/16-affect-embodiment-a..., launched 15 March 2013.

4.“An Acoustic Register, Tenacious Images, and Congolese Scenes of Rape and Ruination,” in “Scarred Landscapes and Imperial Debris” Special Issue, edited by Ann Laura Stoler, Cultural Anthropology 23 (2008): 220-53.

 

Equipe ou intervenant(e)

Nancy Rose Hunt, professeur d'histoire, Université de Floride et professeur émérite d'Histoire, Université du Michigan à Ann Arbor - Titulaire de la chaire AUF Iméra.

Avec la collaboration de :

Sinzo Aanza, écrivain, dramaturge et artiste plasticien congolais, auteur entre autres de Généalogie d'une banalité, (2015), Projet d'attentat contre l'image ? (2017), et Plaidoirie pour vendre le Congo (2020).

Aude Franklin, ATER au CEMS (Centre d'étude des mouvements sociaux,) anthropologue de la violence et des situations d’exil.

Gabriella Crocco, Philosophe, Professeure AMU, Directrice du Programme Iméra Explorations interdisciplinaires.


 

Pourquoi la folie ? Vers de nouvelles histoires des Africains, du racisme, de la souffrance et de la "vivacité"

Grande conférence de Nancy Rose Hunt

Jeudi 26 Janvier 16h-18h

📍 Iméra, Maison des Astronomes

 

" Le jeudi 26 janvier, je parlerai du vaste thème de la folie - non pas de la maladie mentale - mais de la folie dans les histoires de la race, de l'Afrique et des Africains. Mes concepts, utilisés pour présenter plusieurs nouvelles histoires africaines de la folie (Psychiatric Contours, à paraître, 2023), seront présentés. Les enjeux psychiatriques de A nervous states (Hunt 2016) seront également discutés.  De tels concepts et enjeux se retrouvent dans la manière dont j'enseigne l'histoire de la race et de la folie en Amérique du Nord, dans le panorama du 16ème siècle et à l'aide de nombreuses sources d'archives dépouillées  et exploitées par les étudiants. Frantz Fanon est là parmi d'autres figures, ouvrant des angles intimes et insurrectionnels sur une longue durée suggérant l'émergence des catégories propres à la psychiatrie, au travail et aux soins.  Que je demande aux étudiants de sélectionner des sources pourrait surprendre. Pourtant, la signification historique a toujours des dimensions individuelles, et je ne veux pas dicter comment le dérangement, le traumatisme et l'assujettissement peuvent résonner de manière subjective. Dans l'Afrique contemporaine et néolibérale, de nouvelles formes de psycho-humanitarisme sont apparues, à côté de la guerre, du viol et du génocide. Les logiques de la santé mentale globale ont tendance à passer à côté des formes vernaculaires et subjectives de la folie. Les personnes qui errent délurées dans les rues des villes africaines - "les fous" - représentent et permettent la "vivacité". Et la vivacité, un mot foucaldien, fait partie de mon approche ethnographique, une approche qui tient compte de la psychiatrie tout en la tenant éloignée et mineure, afin que les lignes quotidiennes de pensée, d'action et de dérision - parfois avec des rêveries et afterlives - ne soient pas étouffées ou perdues ". Nancy Rose Hunt.

 

Bibliographie

1.“Afterlives: A Trajectory and the Curatorial Turn,” the Afterlives Thematic Thread in Allegra Lab: Anthropology for Radical Optimism, 26 May 2020: https://allegralaboratory.net/afterlives-a-trajectory-and-the-curatorial-turn/

2.“Espace, temporalité, et reverie: Écrire l’histoire des futurs au Congo belge,” in special issue, “Politiques de la nostalgie,” eds. Guillaume Lachenal and Assitou Mbodj, Politique Africaine, no. 135 (octobre 2014): 115-36.

3.“Interview with Nancy Rose Hunt” on “Affect, Embodiment and Sense Perception,” a Cultural Anthropology curated collection of interviews with authors (Hunt plus Thomas Csordas, Joseph Alter, Lochlann Jain, and Eva Hayward),

            http://production.culanth.org/curated_collections/16-affect-embodiment-and-sense-perception, launched 15 March 2013.

4.“An Acoustic Register, Tenacious Images, and Congolese Scenes of Rape and Ruination,” in “Scarred Landscapes and Imperial Debris” Special Issue, edited by Ann Laura Stoler, Cultural Anthropology 23 (2008): 220-53.


Biographie

Nancy Rose Hunt s'est rendue en Afrique dans le cadre de ses études et de ses recherches, et grâce aux bourses Fulbright, SSRC et Guggenheim, depuis 1975-76 (Ghana), 1984-85 (Burundi), 1989-90 (Kisangani, Zaïre), 1999-2001 (Accra, Ghana), 2000-01 (Mbandaka, RDC), 2007 (Kinshasa) et 2018-19 (Bukavu, RDC). Historienne ethnographique de la médecine, ses intérêts de recherche sont passés des questions de reproduction à la violence, au suicide et à la guérison vernaculaire de la nervosité dans les années 2010. Elle combine des concepts et des méthodes issus de l'anthropologie, de l'ethnographie et de l'histoire, et a été pendant dix-neuf ans professeure d'histoire au Michigan (Ann Arbor), notamment dans le cadre de son programme unique de doctorat conjoint en anthropologie et en histoire. Le fait qu'elle - historienne de l'accouchement - ait également été professeure d'obstétrique et de gynécologie au Michigan montre jusqu'où peut aller l'interdisciplinarité, lorsque des esprits visionnaires réfléchissent profondément à la valeur éducative du croisement des disciplines et des formations professionnelles avec un brin de folie.