Agenda - Archives

04/07/2019

Exit seminars

Jeudi 4 juillet, 10h-12h30; 16h-18h30- Maison des Astronomes, salle de conférences - Sur invitation

Exit seminars

Programme des présentations des résidents 2018-2019 à venir.

29/06/2019

Lancement du livre : La Méditerranée n'est pas une étoile morte

Le samedi 29 juin 2019 à 17h, à la Librairie Maupetit, 142 La Canebière, Marseille - Entrée libre

Lancement de l’ouvrage : La Méditerranée n’est pas une étoile morte

Rencontre avec 3 auteurs :
Enrico Donaggio
, philosophe, senior fellow de l’IMéRA
Franck Pourcel, photographe
Thierry Fabre, directeur du programme Méditerranée de l’IMéRA

La Méditerranée n’est pas une étoile morte

A travers de multiples facettes, les 18 auteurs de La Fabrique nous font découvrir, partager et comprendre ces modes de vie qui se retrouvent, à l’échelle de la Méditerranée.

Qu’est-ce qu’un style de vie à la méditerranéenne ? Partager un « régime méditerranéen » : des façons de cuisiner, d’habiter ou de se parler ; tenter d’apprivoiser les fantômes de la mémoire, notamment coloniale ; questionner des valeurs, communes ou pas, des formes du croire qui tra-versent les frontières ; apprécier la felicità italiane – et ses ombres aujourd’hui ; vivre au rythme des villes, si singulier dans le monde méditerranéen. Et puis encourager, face à la Méditerranée noire, la création – plastique, littéraire, musicale ou photographique –, qui nous invite à ne jamais désespérer de ce monde. Redécouvrir une pensée de midi, cette pensée des limites, de la mesure face à la démesure, si chère à Albert Camus, dont notre époque, consciente des dévastations de notre planète, a tant besoin.

La Méditerranée n’est pas une étoile morte, elle inspire un style de vie à notre XXIe siècle.

Dionigi Albera, Pascal Amel, Kader Attia, Fethi Benslama, Enrico Donaggio, Thierry Fabre, Pierre Giannetti, Sadika Keskes, Driss Ksikes, Carla Makhlouf Obermeyer, Thierry Paquot, Henri de Pazzis, Titi Robin, Sana Tamzini, Mohamed Tozy, Hyam Yared (textes)
Bernard Plossu, Franck Pourcel (photographies)

Format 17 x 23 cm, 192 pages, 13 textes, 54 photographies, couverture avec rabats - broché, 24 e, ISBN 978-2-36980-169-6, date de parution 24 avril 2019.
Contact presse : thierry.fabre@univ-amu.frarnaudbizalion@gmail.comwww.arnaudbizalion.fr


27/06/2019

Célébration des dix ans de l'IMéRA

Célébration des dix ans de l’IMéRA

Jeudi 27 juin 2019, 10h-19h00, à l’IMéRA, SUR INVITATION

Au cours de cette année académique, l’IMéRA, institut d’études avancées de l’Université d’Aix-Marseille, célèbre son 10ème anniversaire. La journée du 27 juin sera l’occasion de mettre en avant le rôle majeur des Instituts d’Etudes Avancées dans le paysage de la recherche au plan international, et d’illustrer l’impact des chercheurs et des artistes accueillis en résidence sur le territoire d’Aix-Marseille.

Programme :

10h00 : accueil des participants

10h30 : discours Modérateur : Denis Bertin, Président de l’IMéRA

Yvon Berland, Président d’Aix-Marseille Université

Didier Viviers, Président du RFIEA

Jacques Dubucs, Directeur scientifique SHS du MESRI

Jean-Claude Gaudin, Maire de Marseille

Martine Vassal, Présidente de la métropole d’Aix-Marseille Provence

Marie-Florence Bulteau Rambaud, Conseillère régionale

11h15 : place et enjeux des University–Based Institute for Advanced Studies (UBIAS) dans le paysage de la recherche

Table ronde animée par Olivier Bouin, directeur du RFIEA avec Raouf Boucekkine, directeur de l’IMéRA, Véronique Zanetti, directrice du ZIF, Ary Plonski, coordinateur du réseau UBIAS et Eliezer Rabinovici, titulaire de la Chaire Louis Michel à l’IHES

12h30 : buffet - cocktail

10 ans de l’IMéRA en images : évolution du site Longchamp

  • 14H30 : Yadh Ben Achour, Professeur à la Faculté des sciences juridiques de Tunis, fellow de l’IMéRA, titulaire de la Chaire Averroès

Dialogue avec Thierry Fabre, directeur du programme Méditerranée de l’IMéRA, à propose de l’Islam et de l’universalité de la norme démocratique

  • 14h50 : Mercedes Pascual, Professeur à l’Université de Chicago, fellow de l’IMéRA, co-titulaire de la Chaire IRD en développement durable

Constitution d’un groupe de recherche international et interdisciplinaire permanent en développement durable et écosystèmes

  • 15h10 : Abdessamad El Montassir, Artiste, ancien fellow de l’IMéRA

Le projet “Résistance naturelle” ou comment art et sciences collaborent. Présentation d’oeuvres et échange avec Thierry Gauquelin, professeur à l’IMBE, animé par Pascale Hurtado, directrice du programme Arts Sciences et Société de l’IMéRA

  • 15h40 : Sarah Barman, Professeur à Kingston University, ancienne fellow de l’IMéRA

Utilisation de l’intelligence artificielle en imagerie médicale, en collaboration avec l’équipe NeOpTo de l’Institut de neurosciences de la Timone (INT) et les centres hospitaliers universitaires de Marseille (Nord et Timone)

16h00 : pause

  • 16h30 : Marco Buongiorno-Nardelli, Professeur à l’Université de North Texas, fellow de l’IMéRA

Présentation et experimentation de son oeuvre sonore interactive “The Miniature Opera Project, a New Media Installation”

  • 17h00 : Enrico Donnagio, Professeur à l’Université de Turin, senior fellow de l’IMéRA

Mise en place d’une équipe interdisciplinaire, incluant également des non-académiques, pour alimenter la réflexion sur un thème majeur de notre siècle « Travail et liberté »

  • 17h30 : Hyam Yared, écrivain, Fellow de l’IMéRA, titulaire de la Chaire Camus

Lecture / Concert avec le groupe Zoppa – soirée echo poetico avec Sylvie Paz et Kalliroï Raouezzou

19h00 : apéritif dinatoire

26/06/2019

WORKSHOP - Environment, Industrialization and Migrations: Gathering data over time and space in Asia

Mercredi 26 juin 2019, 9h00 - 18h00 - IMéRA, Maison des astronomes, salle de conférences - 2 place Le Verrier, 13004 Marseille - entrée libre

Workshop - Environment, Industrialization and Migrations: Gathering data over time and space in Asia

An event organized in partnership with IUF, AMSE, IRASIA and IMéRA Institute.


PROGRAM :

9.00-10.15: Session 1: Environment and Migration

Guest lecture : Thomas MACIAS (Vermont and IMéRA/Fullbright fellow): Immigrants and the Environment

10.15-10.30: Coffee Break

10.30-12.30: Session 2: Productivity and Domestic Migration

Xiaodong Zhu (Toronto): Migration and Aggregate Productivity: Evidence from China

Harry Wu (Hitotsubashi): Impact of Forty Years of Transformation of China's Labor Force on Productivity Performance

12.30-14.00 : Lunch

14.00 -16.00: Session 3: Industrialization and History

Eric Girardin (AMU-AMSE): Could late Imperial China have Industrialized? First Quantitative Evidence

Christian Henriot (AMU-IrAsia): Shanghai before Communism: An Industrial City? A Quantitative View

16.15-16.30: Tea break

16.30-18.00: Session 4: International Migration

Pauline Chérier (AMU-IrAsia): Contemporary Trends in Japanese Immigration Policy

Frederic Roustan (AMU-IrAsia): From Migrants to Transnational Entrepreneurs: Japanese Presence in Colonial and Post-Colonial Viet-Nam


Organization : Eric Girardin (AMU-AMSE); Christian Henriot (AMU-IrAsia)

25/06/2019

IRD/IMéRA Cycle on Sustainable Development #4

Mardi 25 juin 2019, 10h00 - 12h30, IMéRA, Maidon des astronomes, salle de conférences - entrée libre

Topics in development, land use and climate change II

Chairs: Andy Dobson (Princeton, IRD/IMéRA co-chair 2018/2019)

Speakers:

Alberte Bondeau, Researcher, CNRS & IMBE (https://www.imbe.fr/alberte-bondeau.html)

  • Mediterranean agriculture between tradition, industrialization and innovation

Charles Figuières, Professor, Aix-Marseille School of Economics (https://www.amse-aixmarseille.fr/fr/membres/figui%C3%A8res)

  • Grandfathering by environmental merit

Andy Dobson, Professor, Ecology and evolutionary biology, Princeton Unviersity, and 2018/2019 IRD/IMéRA co-chair (https://dobber.princeton.edu/)

  • Land Use Change, Ecosystems Services and Vector Borne Diseases

About the IRD/IMéRA Cycle on Sustainable Development

As explicitly admitted in the UN’s Sustainable Development Objectives (SDOs), human development can only be conceived on a global scale considering the multiple interactions—economic (trade, outsourcing, etc.), demographic (migrations, epidemics, etc.), cultural (connectivity, networks, etc.) and environmental (global warming, etc.)—at play between North and South countries. These aspects are at the heart of the IMéRA Program “Global phenomena and regulation” (see https://imera.hypotheses.org/le-programme-phenomenes-globaux-et-regulation) and they are a fortiori even more salient the IRD research, IRD being one of the significant national and international players in the SDO’s agenda (see https://en.ird.fr/the-research).

The research cycle “Sustainable Development” held at IMéRA in this academic year 2018/2019 is designed to strengthen cooperation between IRD and IMéRA on sustainable development research through the dedicated joint chair hosted by IMéRA. In 2018/2019, the cycle is managed by the IRD/IMéRA co-chair holders, Andrew Dobson (Princeton Univ.) and Mercedes Pascual (Univ. of Chicago), together with IMéRA director general and director of the “Global phenomea and regulation” program, Raouf Boucekkine (AMU). The first event took take place at IMéRA on October 19th 2018.

21/06/2019

Ateliers - Voyages scientifiques et artistiques - Dans le cadre du Jeu de l'Oie (AMU)

Vendredi 21 juin 2019, 14h00 - 17h00, au MuCEM - Entrée libre

ATELIERS - Voyages scientifiques et artistiques

Ateliers organisés dans le cadre du Jeu de l’Oie (Aix-Marseille Université). Plus d'informations sur le jeu de l'Oie ICI.

-L’Oniroscope

L'Oniroscope est une performance participative : nous invitons préalablement tous les participants à amener un objet qui a un lien quelconque (pour des raisons aussi diverses que l’affectif, la forme, la texture, la fonction...) avec un rêve qu’ils souhaitent partager.  Les rêves ne seront pas seulement racontés, mais aussi mis en pratique et transformés par la création d'un film en temps réel

Par Arianna Cecconi, ancienne résidente de l’IMéRA (AMU), chercheuse en anthropologie associée au Centre Norbert Elias, EHESS, Marseille et chargée de cours à l’université de Milan. Les rêves et le sommeil ont été ses principaux sujets d’étude tout au long d’une trajectoire de recherche ethnographique menée sur différents terrains (Italie, Andes péruviennes, Espagne et actuellement Marseille). 

Et Tuia Cherici, ancienne résidente de l’IMéRA (AMU), artiste autodidacte pluridisciplinaire italienne ; elle vit à Marseille. Sa démarche mêle les outils et la maitrise de techniques du cinéma stop-motion avec une approche radicale à l’improvisation en temps réel. Elle collabore à divers projets de recherche et présente son travail en Europe, Etats Unis et au Japon.

-The Miniature Opera Project – « Unknown, a journey » ou « Le voyage inconnu »

Et si nous pouvions composer notre propre opéra ?

Et si nous pouvions décider de la manière dont un morceau de musique suit son chemin de manière complètement aléatoire et en même temps programmé ... sans se contredire ?

Et si plusieurs personnes qui ne se connaissent pas et ne savent pas composer des mélodies essaient de créer un morceau d’anthologie ... ?

Et si ce qui est créé, programmé, joué et manipulé par les participants est une introspection envers la manière de jouer avec la musique ?

L’opéra en miniature « UNKNOWN, a journey » (« INCONNU, un voyage ») est composé de panneaux électroniques sensibles à la lumière, interconnectés et comportant chacun un ensemble d'instruments, voix et rythmes. Chaque son est émis lorsque les participants jettent un sachet sur le panneau, obstruant ainsi la lumière.

La combinaison de gestes physiques et musicaux est presque infinie et confère au groupe une grande élasticité créative qui, lorsqu’une séance de l’opéra est terminée, se transforme en une nouvelle œuvre pleine de nuances uniques et imparables.

Par Marco Buongiorno Nardelli, résident IMéRA/PRISM, directeur de la création et compositeur, University Distinguished Research Professor at the University of North Texas.

20/06/2019

Cycle Travail et Libertés aujourd'hui #4

Jeudi 20 juin, 17h - IMéRA, Maison des astronomes, salle de conférences - Entrée libre

4ème et dernière conférence du CYCLE - Travail et libertés aujourd'hui

Travail et plateformes numériques : entre exploitation et opportunités

Massimiliano Nicoli : Laboratoire Sophiapol, Université Paris Nanterre 

Luca Paltrinieri : Université Rennes 1, « Centre Atlantique de Philosophe » (CAPHI). 

Muriel Prévot-Carpentier : INRS, Nancy 

Tous trois membres de l'équipe - Travail, entreprise, subjectivité (Informations ICI), en lien avec l'Atelier de recherche Travail et Libertés (ArTLib).

L’avènement des plateformes numériques de travail a déterminé une série de transformations paradoxales qui concernent à la fois le travail et l’entreprise : la subordination juridique du contrat salarial laisse de plus en plus la place à des nouvelles formes de dépendance économique et psychologique, tandis que la forme-entreprise traditionnelle tend à exploser dans les différentes figures de l’autoentrepreneuriat, ou à se confondre avec le marché sous la forme de l’entreprise-plateforme. Cette situation d’intensification de l’(auto)exploitation de l’individu productif constitue pourtant le terrain d’expérimentation de nouvelles formes de coopération qui s’enracinent dans la longue histoire de l’intelligence politique du travail.
 


Présentation du CYCLE DE CONFERENCES - Travail et libertés aujourd'hui

Depuis mars 2019 est né à l’IMéRA l’Atelier de recherche Travail et Libertés (ArTLib). ArTLib est un groupe interdisciplinaire et international qui vise à discuter et diffuser d’une façon innovante des idées et des pratiques liées aux transformations profondes engendrées par le travail contemporain dans la sphère des libertés personnelles et collectives des individus. Coordonné par Enrico Donaggio (Professeur à l’Université de Turin, Senior Fellow de l’IMéRA), ArTLib collabore notamment avec le LEST, le CEREQ, le Centre Norbert Elias, le Centre Gilles Gaston Granger, l’IPDT de Paris, Acante, le LaSSA, APSE, des experts et des artistes indépendants liés au monde du travail.

20/06/2019

IRD/IMéRA Cycle on Sustainable Development #3

Jeudi 20 juin 2019, 9h00 - 12h30, IMéRA, Maison des astronomes, salle de conférences - entrée libre

Topics in development, land use and climate change I

Chairs:

Mercedes Pascual (Chicago, IRD/IMéRA co-chair 2018/2019) and Raouf Boucekkine (IMéRA)

Speakers:

Ted Loch-Temzelides, Professor, Department of economics, Rice University, and IMéRA resident, 2018/2019 (http://www.owlnet.rice.edu/~tl5/)

  • Energy Use and Climate: Robust Solutions Needed

Joël Guiot, Research director, CNRS & CEREGE (https://hydromed.hypotheses.org/participants/guiot-joel)

  • The climate changes in the Mediterranean Basin and their present impacts and the future risks for the ecosystems, the resources and the societies

Claudia Codeço, Researcher, Fundação Oswaldo Cruz, Rio de Janeiro (http://www.procc.fiocruz.br/procc/Members/claudia/)

  • Malaria epidemiology along urban development gradients in the Amazon

Andres Baeza, Researcher, Global Institute for Sustainability, Arizona State University (https://andres-baeza.shinyapps.io/webpageabaeza/)

  • Linking land-use change, human behavior and economic development to infectious disease dynamics

About the IRD/IMéRA Cycle on Sustainable Development

As explicitly admitted in the UN’s Sustainable Development Objectives (SDOs), human development can only be conceived on a global scale considering the multiple interactions—economic (trade, outsourcing, etc.), demographic (migrations, epidemics, etc.), cultural (connectivity, networks, etc.) and environmental (global warming, etc.)—at play between North and South countries. These aspects are at the heart of the IMéRA Program “Global phenomena and regulation” (see https://imera.hypotheses.org/le-programme-phenomenes-globaux-et-regulation) and they are a fortiori even more salient the IRD research, IRD being one of the significant national and international players in the SDO’s agenda (see https://en.ird.fr/the-research).

The research cycle “Sustainable Development” held at IMéRA in this academic year 2018/2019 is designed to strengthen cooperation between IRD and IMéRA on sustainable development research through the dedicated joint chair hosted by IMéRA. In 2018/2019, the cycle is managed by the IRD/IMéRA co-chair holders, Andrew Dobson (Princeton Univ.) and Mercedes Pascual (Univ. of Chicago), together with IMéRA director general and director of the “Global phenomea and regulation” program, Raouf Boucekkine (AMU). The first event took take place at IMéRA on October 19th 2018.

19/06/2019

Séminaire Méthodes : réflexions croisées entre disciplines #3

Mercredi 19 JUIN 2019, 10h-12h30 ; 14h-17h30 -  IMéRA - Entrée libre

Le temps et les temps, au prisme de la physique, de la neuro-psychologie, de l'histoire, de l'économie et de la philosophie.

Dans le cadre du Séminaire Méthodes : réflexions croisées entre disciplines, Séminaire commun AMU-EHESS-IMéRA, organisé par Pierre Livet, Jean Boutier et Alain Trannoy.

10h- "Entretien avec Rovelli sur le temps " : Présentation d'un entretien avec Carlo Rovelli par Pierre Livet, philosophe, CGG et Iméra.  (Marco ROVELLI est Pr. de Physique théorique, CPT, AMU, auteur de L'ordre du temps)

Le temps ? Ou plutôt les temps, les temporalités ?  - de la physique quantique à thermodynamique et à la relativité.

11h 15- "On Rovelli's time. Relation, process and structure", Laura Candiotto, résidente IMéRA 2018-2019. Alexander von Humboldt Foundation Senior Research Fellow at the Free University of Berlin.

La théorie de Rovelli, la mécanique quantique relationnelle (RQM), implique une ontologie réaliste, mais relationnelle et structurale. La notion de temps dans la conception de Rovelli implique une ontologie des processus, dépendante de l'observateur, en lien avec l'enactivisme et un réalisme agentiel. La réalité du temps émerge des processus d'interaction avec l'observateur, dans un temps relationnel.

14h - "Une horloge dans le cerveau?", Laurence Casini-Chaillan, Maître de Conférences HDR, Laboratoire de Neurosciences Cognitives, FR 3C, AMU.

Notre capacité à percevoir le temps qui passe s'étend sur une dizaine d'ordres de grandeur, depuis quelques dizaines de millisecondes à plusieurs années, mais nous savons que les processus permettant de mesurer le temps sont différents selon la gamme de durées concernée. L'idée la plus répandue aujourd'hui est que pour les durées allant de quelques centaines de millisecondes à quelques dizaines de secondes, les intervalles temporels sont estimés grâce à un système spécifiquement dédié à la mesure du temps. Après avoir présenté, le modèle fonctionnel qui reste aujourd’hui prédominant, je présenterai des arguments tant comportementaux que neurobiologiques en faveur de celui-ci. 

15h - "Le temps des sociétés", Thomas Hirsch, EHESS

Le temps « social » est un ensemble de représentations collectives qui informent le rapport au temps des individus. On retracera le parcours et les transformations de cette idée formulée pour la première fois au tournant du XXe siècle et qui jalonne les projets fondateurs des sciences sociales en France entre 1901 et 1945 ; d'Émile Durkheim à Mark Bloch.

16h - Antoine Bommier, Pr. Chaire de gestion intégrative des risques, ETH. Zurich.

Comment tenir compte des variations de nos évaluations entre le temps proche et le temps lointain, et rationaliser des choix qui doivent tenir compte  (par exemple pour les retraites) des variations des risques de mortalité,  ou encore de risques de catastrophes et qui impliquent une aversion au risque temporel.

 

Contact : pierre.livet@univ-amu.fr

 

 

Du 18/06/2019 au 20/06/2019

2ème volet des restitutions du projet FOS EPSEAL à l'IMéRA

Mardi 18 juin 2019, 10h00 - 12h00 - IMéRA, Maison des Astronomes, salle de conférences - entrée libre

2ème volet des restitutions du projet FOS EPSEAL

L'équipe Fos EPSEAL vous convie à la présentation des résultats du deuxième volet de l’étude portant sur Saint-Martin-de-Crau, ainsi que des aspects méthodologiques de la recherche. Elle invite les chercheurs qui s’intéressent aux questions environnementales dans un contexte industriel, et de manière plus large aux controverses en santé environnement, à venir discuter de cette recherche, en présence de Barbara Allen, directrice scientifique de l’étude.


Jeudi 20 juin 2019, 10h00 - 12h00 - IMéRA, Maison Neuve, 1er étage - entrée libre

Conférence de Presse du projet FOS EPSEAL

L'équipe Fos EPSEAL présentera les résultats du deuxième volet de l’étude EPSEAL portant sur Saint-Martin-de-Crau, ainsi que les aspects méthodologiques de la recherche auprès de la presse.

Du 17/06/2019 au 18/06/2019

Séminaires de l'Equipe Travail, entreprise, subjectivité - en lien avec ArTLib

Lundi 17 juin, 17h-19h et mardi 18 juin, 16h-20h - à l'IMéRA, Maison des astronomes, salle de conférences - Entrée libre

3 séminaires sur le thème : De la gestion à l’autogestion. Une généalogie politique de l’entreprise

Massimiliano Nicoli : Laboratoire Sophiapol, Université Paris Nanterre; Luca Paltrinieri : Centre Atlantique de Philosophie (CAPHI), Université Rennes 1; Muriel Prévot-Carpentier, INRS, Nancy.

Tous trois membres de l'équipe - Travail, entreprise, subjectivité (Informations ICI), en lien avec l'Atelier de recherche Travail et Libertés (ArTLib).


Résumé des conférences de l'équipe :

  • Lundi 17 juin : 17h -19h séminaire animé par Muriel Prévot-Carpentier : INRS, Nancy 

Nouvelles formes de travail et d’emploi: quelles transformations de l’expérience de travail?

L’effritement du modèle typique d’emploi se matérialise par des ruptures dans l’unité de lieu et dans le rapport au temps, normés dans le salariat. Ces deux types de ruptures marquent une transformation des formes de la subordination avec une pluralisation des formes de travail et d’emploi que ce soit dans le salariat avec des modes d’organisation favorisant « l’autonomie », dans des modèles salariés tentant de constituer des alternatives dans l’Economie Sociale et Solidaire, jusque dans des statuts parasubordonnés. Ces évolutions métamorphosent le rapport à l’expérience de travail avec des risques et effets mal mesurés aujourd’hui. Quelles protections du soi quand toutes les dimensions de l’identité tendent à être engagées dans l’expérience de travail ? Et quelles libertés pour des sujets tout entiers engagés dans une activité qu’ils reconnaissent de moins en moins comme hétéronome ?

 

  • Mardi 18 juin : 16h-18h séminaire animé par par Massimiliano Nicoli, Sophiapol, Université Paris-Nanterre

La vie comme CV : présentation d'une recherche en cours

Il s’agit de présenter une recherche sur la pratique concrète d’autoreprésentation de l’individu en tant qu’entrepreneur de soi et propriétaire de son capital humain, à gérer en termes managériaux et/ou d’investissement sur soi. L’enquête prévoit l’analyse d’un échantillon de CV et de lettres de motivation, selon l’hypothèse que l’écriture de ces documents fasse partie des techniques contemporaines de production de soi à travers la construction de l’« illusion biographique » (Bourdieu) et la véritable mise en discours de soi (Foucault). L’analyse des CV est mise en rapport à la littérature managériale concernant les pratiques de recrutement et les « soft skills », afin d’examiner la subjectivation individuelle des modèles anthropologiques et psychologiques construits par les pratiques de gestion des ressources humaines et actifs, plus en général, dans la société néolibérale.

 

  • Mardi 18 juin : 18h-20h séminaire animé Luca Paltrinieri, Université Rennes 1, « Centre Atlantique de Philosophe » (CAPHI). 

L'entreprise comme objet de la philosophie politique

Alors que la théorie politique s'est attachée surtout au problème de l'Etat, l'entreprise est un objet relativement absent en philosophie, tout en étant très étudiée en sociologie et économie. Pourtant, depuis un moment, l’entreprise est devenue une institution centrale des sociétés occidentales et aussi une expérience politique à part entière, d'une part en tant que forme de l'action collective, de l'autre en tant que laboratoire d’invention de formes politiques nouvelles. Autant dire, qu'une philosophie politique attentive aux problèmes du présent devrait aujourd'hui s'intéresser à l'entreprise un peu comme Hobbes, Locke et Rousseau se sont attaqués jadis à la forme de l'Etat. Comment faire de l'entreprise un objet de philosophie politique ? Le séminaire abordera trois alternatives : l'ontologie sociale, l'approche normative et l'approche généalogique. L'objectif du séminaire c'est d'une part de mettre en lumières les forces et les faiblesses de chacun de ces approches, de l'autre de plaider pour une nouvelle forme de collaboration entre philosophie et sciences sociales. 

Ces conférences seront suivies d'une dernière conférence le Jeudi 20 Juin , 17h-20h, donnée dans le cadre de l'Atelier ArTLib - Travail et Libertés aujourd'hui :

Travail et plateformes numériques : entre exploitation et opportunités

Massimiliano Nicoli, Université de Paris-Nanterre; Luca Paltrinieri, Université de Rennes 1; Muriel Prevot-Carpentier, INRS, Nancy

L’avènement des plateformes numériques de travail a déterminé une série de transformations paradoxales qui concernent à la fois le travail et l’entreprise : la subordination juridique du contrat salarial laisse de plus en plus la place à des nouvelles formes de dépendance économique et psychologique, tandis que la forme-entreprise traditionnelle tend à exploser dans les différentes figures de l’autoentrepreneuriat, ou à se confondre avec le marché sous la forme de l’entreprise-plateforme. Cette situation d’intensification de l’(auto)exploitation de l’individu productif constitue pourtant le terrain d’expérimentation de nouvelles formes de coopération qui s’enracinent dans la longue histoire de l’intelligence politique du travail.

13/06/2019

JOURNEE D'ETUDES - Philosopher en Islam

Jeudi 13 juin 2019, 14h - 19h - IMéRA, Maison des astronomes - Entrée libre

JOURNEE D'ETUDES - Philosopher en Islam

Journée d'études dans le cadre de la Chaire Averroès sur l'islam méditerranéen (IMéRA/A*MIDEX-AMU), avec le soutien de la Fondation de l’Islam de France, autour de Fouad Ben Ahmed, résident IMéRA, Professeur à l'institut Dar el-Hadith el-Hassania pour les Hautes Etudes Islamiques, Université al-Qarawiyine, Rabat.

Est-il possible de philosopher en Islam?

C’est une question qui semble mal posée, ou qui peut paraître sans objet si on ignore la réalité historique. Il y a eu tant de philosophes qui ont pratiqué cet art de la pensée dans les contextes musulmans. Mais il nous faut préciser, ces philosophes eux-mêmes ont posé cette question, à savoir : Est-il possible de philosopher en Islam? Ibn Rushd (Averroès, m. 1198), par exemple, l’a fait à sa façon déclarée et à la manière juridique. Il a repris la même question des juristes concernant le statut légal (ḥukm) de la philosophie et de la logique en sein de l’Islam, l’Islam étant pris à la fois comme un cadre religieux et civilisationnel. Mais en dehors de la thèse d’Ibn Rushd qui reste incontournable pour notre réflexion, la question, telle que nous la posons au cours de cette journée, est aussi bien théorique que logique, historique que politique.

Autrement dit, même s’il est possible de philosopher en Islam, il reste à savoir comment ? Et pour reformuler ce « comment », on peut s’interroger par exemple: philosopher en Islam a /avait-il une (ou plusieurs) particularité? Peut-on comparer avec la place et le rôle de la philosophie dans le christianisme ?

Les invités :

- Mokdad ARFA, Philosophe/ , Université de Tunis ;

- Yadh Ben Achour, Juriste, titulaire de la Chaire Averroès, IMéRA ;

- Jean-Baptist Brenet, Philosophe, La Sorbonne, Paris ;

- Abdellali Elamrani-Jamal, Philosophe, CNRS, Paris ;

- Albert-Henri Kühlem, Théologien, Marseille ;

- Nadjet Zouggar, Islamologue, Aix-Marseille Université.

13/06/2019

Community Building Seminar de Regina Hübner

Jeudi 13 juin 2019, 10h30-12h30 - IMéRA, Maison des astronomes, salle de conférences - Entrée sur invitation
Perception of Self and Nonself in Life, Regina Hübner, résidente IMéRA, Visual Art - Video-art, experimental photography, performance

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents.

Contact pascale.hurtado@univ-amu.fr

 

12/06/2019

JOURNEE D'ETUDES- L'Islam face au défi démocratique

Mercredi 12 juin 2019, 14h00 - 19h00, IMéRA, Maison des astronomes - Sur invitation

JOURNEE D'ETUDES dans le cadre de la Chaire Averroès : L’Islam face au défi démocratique

Journée d’étude dans le cadre de la Chaire Averroès sur l'islam méditerranéen (IMéRA/A*MIDEX-AMU), avec le soutien de la Fondation de l’Islam de France, autour de Yadh Ben Achour, 1er titulaire de la Chaire Averroès (IMéRA), Ancien doyen de la Faculté des sciences juridiques de Tunis, membre du Comité des droits de l’homme des Nations Unies.

Avec :

Mohammed Affaya, résident de l’IMéRA,

Constance Arminjon, Ecole pratique des Hautes Etudes/PSL,

Dominique Avon, Ecole Pratique des Hautes Etudes,

Fouad Ben Ahmed, résident de l’IMéRA, Abdennour Bidar, philosophe, Inspection générale de philosophie,

Karima Direche, directrice de recherche au CNRS/ Telemme/MMSH,

Rostane Mehdi, directeur de l’IEP d’Aix-en-Provence,

Chiheb Mnasser, directeur de la Fondation de l’Islam de France,

Leïla Tauil, Université de Genève, ancienne résidente de l’IMéRA,

Valentine Zuber, Ecole Pratique des Hautes Etudes.

 

Contact : Thierry.fabre@univ-amu.fr

07/06/2019

JOURNEE D'ETUDES - Penser la violence en Méditerranée : une approche comparée du 19ème siècle à nos jours

Vendredi 7 juin 2019, 9h00 - 17h00, IMéRA, Maison des astronomes, salle de conférences - entrée libre

JOURNEE D'ETUDES - Penser la violence en Méditerranée : une approche comparée du 19ème siècle à nos jours

Comment opère la violence et quelles sont ses conséquences ? Est-ce que les pays autour de la Méditerranée ont un rapport spécifique à la violence?

Ces questions, et bien d’autres encore, seront abordées lors de la journée d’études « Penser la violence en Méditerranée : une approche comparée du 19ème siècle à nos jours. »

Le débat se propose notamment de souligner les liens entre violence politique et violence physique – sans pour autant négliger la violence symbolique. La question posée est : comment la violence advient en Méditerranée et comment elle se transforme, à travers le temps et selon les lieux ? Le but de cette journée est de souligner les différents chemins pris par la violence, à partir d’une approche comparée et d’une histoire diverse.

Quelques grandes questions seront abordées comme: la violence liée aux rôles sexuels autour de la Méditerranée ? Violence coloniale et anticoloniale ? Violence durant les guerres et criminalité ? Violence des Etats et stratégies pour légitimer la violence ?

Il conviendra notamment de préciser si l’introduction tardive et incomplète des mécanismes de construction des Etats (state building), contribue à alimenter des réactions violentes ? Est-ce que les blocages des mécanismes et des processus démocratiques augmentent l’attrait pour des réactions violentes ? De nouvelles formes d’organisations et de réseaux dans la région peuvent-ils contribuer à diminuer les réactions violentes? On n’abordera pas la Méditerranée dans sa totalité, mais on proposera une analyse comparée qui traite des violences dans les villes comme dans les campagnes.

Une journée d’études qui invite à une approche transnationale et multidisciplinaire, qui réunit des spécialistes de différents pays, à partir d’une multiplicité de points de vue et de problématiques.


 

PROGRAMME

Séminaire organisé par Heinz-Gerhard Haupt, historien, IMéRA fellow; Megan C. MacDonald, IMéRA/EURIAS fellow, Littérature comparée (Koç University, Istanbul).

9h30 - Accueil
10h - Remarques d’ouverture / Etat de l’art – Les violences, et après ? Par Megan MacDonald, IMéRA/EURIAS fellow et Gerhard Haupt, historien, IMéRA fellow
10h30 - Violence Urbaine – le cas de Marseille, par Céline Regnard, historienne (AMU/Institut Universitaire de France)
Discussion
11h30 -
De la violence à Beyrouth, par Hyam Yared, écrivaine, titulaire de la Chaire Camus, IMéRA
Discussion
12h30 - Déjeuner
14h - Violences dans l’histoire, une approche comparée (Espagne, France, Italie), par Gerhard Haupt, historien
Discussion
15h - Des mers connectées: Violences en Méditerranée et en Nouvelle Calédonie, par Megan MacDonald, Littérature comparée (Koç University, Istanbul)
Discussion
16h -Table-ronde et conclusions: Quelles sont les singularités de la violence en Méditerranée ? Une approche comparée, par Ben Kiernan, A.Whitney Griswold Professor of History (Yale University), Holder of the EHESS/IMéRA Chair on Transregional Studies


Organisateurs:

Heinz-Gerhard Haupt, IMéRA fellow, 2018-2019 heinzgerhard.haupt@eui.eu

Megan C. MacDonald, IMéRA fellow, 2018-2019 EURIAS fellow (Marie-Sklodowska-Curie Actions - COFUND Programme - FP7) mgn.macdonald@gmail.com

06/06/2019

Cycle de conférence - L'Islam face au défi des temps modernes #6

Jeudi 6 juin 2019 de 18h à 20 h - IMéRA, salle de conférence de la Maison des astronomes, 2 place Leverrier 13004 Marseille 

Rendez-Vous 6 :  L'islam et la révolution

Dernière conférence du cycle : Dans l’histoire du monde musulman, les révoltes n’ont jamais été comprises par les doc-teurs de la loi, les théologiens, les philosophes, les hommes de lettres, autrement qu’en termes de « désinstauration du monde ».
Cette désinstauration du monde à laquelle appartient le phénomène révolutionnaire s’inscrit dans l’immense cycle du temps à trois faces décidé par le Créateur. Ce cycle comprend le temps originel de l’instauration de l’ordre du monde et des êtres, dérivant de la volonté absolue de Dieu, ensuite et en second lieu, les temps de la dèsinstaura-tion de cet ordre par le mal humain, à commencer par le «péché de l’arbre» qui valut à l’homme la chute dans le temps terrestre et la vie souffrante, enfin et en troisième lieu les temps de la  restauration de cet ordre, soit par l’effet direct de la volonté divine agissant surnaturellement sur les événements, soit par l’action salvatrice de l’homme pour juguler et extirper les racines du mal. Une «révolution» par conséquent s’inscrit dans le segment temporel de la désinstauration de l’ordre divin et naturel. Elle est fitna, désordre et trouble, et figure en bonne place dans les recueils de hadiths, les livres d’hérésiographie et les traités de droit, en tant que vecteur du mal humain. Quelle des-tructuration de la pensée et quelles reconfigurations linguistiques ont pu rendre l’idée de révolution concevable dans le monde musulman ?

Avec Yadh Ben Achour, juriste et philosophe du droit, 1er titulaire de la Chaire Averroès de l’IMéRA. Il est notamment l’auteur de « La 2ème Fatiha » PUF, 2011 et de «  Tunisie, une révolution en pays d’islam », Ceres Edition, 2016.

L'Islam face au défi des temps modernes est un cycle de conférences données par Yadh Ben Achour. Les autres dates sont :

  • 27 septembre 2018 : Introduction à l'Islam de la liberté.
  • 29 novembre 2018 : Sur le concept d'orthodoxie de masse.
  • 17 janvier 2019 : L'universalité de la norme démocratique et l'Islam.
  • 31 janvier 2019 : L'Islam et l'universalité de la norme démocratique.
  • 25 avril 2019 : Conversion, violence et tolérance. Approche comparée entre l'Islam et le christianisme.
  • 6 juin 2019 : L'islam et la révolution.
06/06/2019

COMMUNITY BUILDING SEMINAR avec Hyam Yared

Jeudi 6 juin 2019, 10h30-12h30  - IMéRA, Maison Neuve, 1er étage  - entrée sur inscription

-10h30 (Maison Neuve, 1er étage) :  Hyam Yared, Ecrivain, 1ère titulaire de la Chaire Camus de l'IMéRA
Projet de recherche : Méditerranée et littérature. Quelle(s) hospitalité(s) ?

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents.

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr

04/06/2019

FORMATION & SEMINAIRE : "Coproduction en cancérologie : Innovations et implémentation"

Mardi 4 juin 2019, Institut Paoli Calmettes, Salle C2 - Bât. IPC1 au 2éme étage / Salle de conférence - Bât. IPC2 - Places limitées - inscription requise

9h30 - 12h00 : Formation sur l’implémentation des innovations en santé (formation en anglais). Salle C2 - Bât. IPC1 au 2éme étage
15h00 - 18h30 : Séminaire avec speakers internationaux (séminaire en anglais). Salle de conférence - Bât. IPC2

Un événement organisé par Marie-Anne Durand (Professeure au Dartmouth Institute for Health Policy and Clinical Practice et titulaire de la Chaire en Cancérologie intégrée, jointe avec l'IPC-Institut Paoli-Calmettes) en partenariat avec le Canderopôle PACA, l'IPC et le SESSTIM.


Information et inscriptions : marie-anne.durand@dartmouth.edu

01/06/2019

FESTIVAL - Oh les beaux jours : "La mémoire des vivants" avec Hyam Yared & Cécile Hennion

Samedi 1er juin 2019 à 14h00, Les Magasins, 18-20 Rue de la République, 13001 Marseille, France - entrée libre

La mémoire des vivants, avec Cécile Hennion (reporter) et Hyam Yared (Ecrivain, 1ère titulaire de la Chaire Camus de l'IMéRA)

Rencontre animée par Élodie Karaki.

Toutes les infos et progamme du Festival "Oh les beaux jours" édition 2019 ici


Reporter au journal Le Monde, spécialiste du Moyen-Orient où elle a couvert de nombreux conflits, Cécile Hennion est l’auteure d’un livre bouleversant, Le Fil de nos vies brisées. Elle y fait le portrait de la ville syrienne d’Alep, telle qu’elle fut et ne sera jamais plus, à travers le récit de ses habitants contraints à l’exil par la violence et la guerre. Une ville réduit à l’inexistence, sauf à la faire revivre à travers la mémoire des vivants. C’est ce qu’elle s’emploie à faire, à la manière d’un Jean Hatzfeld quand il racontait le drame rwandais, dans une langue qui en fait aussi un objet littéraire à part entière. Une plongée dans l’indicible que ce livre parvient pourtant à transformer en un élan vital d’une grande force.

Née à Beyrouth, où elle vit toujours, Hyam Yared est ces temps-ci en résidence à Marseille – elle est la première titulaire de la chaire Camus, à l’IMéRA – où elle travaille sur le thème de l’hospitalité. Auteure de plusieurs recueils de poésie et de quatre romans, elle ausculte dans une langue puissante l’histoire du Liban, ses guerres successives et ses luttes politiques, mais aussi le poids hypocrite des traditions, la condition de la femme dans les sociétés orientales, la violence des discriminations…

Fiction, récit, poème, recueil de paroles… Quelles écritures pour dire le monde ? Rencontre avec deux auteures aussi engagées que passionnées, qui se sont rencontrées à Beyrouth et se retrouvent à Marseille.


Contact : contact@deslivrescommedesidees.com

28/05/2019

COMMUNITY BUILDING SEMINAR avec Marta Jecu

Mardi 28 mai 2019, 14h - 16h00 - IMéRA, Maison Neuve, 1er étage - entrée sur inscription

"Et in Arcadia Ego" par Marta Jecu (Researcher, Theory of Art, Interdisciplinary Cultural Studies at Collège d'études mondiales, residence in partnership with MuCEM)

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents.

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr

24/05/2019

THEATRE-FORUM - "Du rouge au vert"

Vendredi 24 mai 2019 à 20h30 - AMPHITHÉÂTRE DU LYCÉE AGRICOLE DE GARDANNE - entrée libre

THEATRE-FORUM - "Du rouge au vert"

Des artistes et des scientifique de Dakar, Casablanca, Montpellier et Marseille ont enquêté sur le problème des boues rouges, et ont rencontré à cette occasion des citoyens riverains (CIQ, CEPG, BBAE). Grâce à leur participation active, une scène de théâtre forum a pu voir le jour. Le théâtre forum est une forme de théâtre, où une scène qui pose un problème est jouée puis les spectateurs sont invités à proposer et explorer des modifications de la scène.

23/05/2019

COMMUNITY BUILDING SEMINAR avec l'Équipe RÉSEAUX

Jeudi 23 mai 2019, 10h30 - 12h30 - IMéRA, Maison des astronomes, salle de conférences - entrée libre

Dynamics of ego-networks and life events, par l'Equipe Réseaux, constituée de Claire Bidart, Alain Barrat, Claude S. Fischer, José Luis Molina Gonzalez, Miranda Jessica Lubber, Guillaume Favre.

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents.

Contact pascale.hurtado@univ-amu.fr

20/05/2019

INTERNATIONAL SEMINAR - THE SCIENCE OF ART : VISUALITY AT A DISCIPLINARY CROSSROADS

Lundi 20 mai 2019, 10h00 - 17h30 - IM2RA, Maison des Astronomes, salle de conférences - entrée libre

THE SCIENCE OF ART : VISUALITY AT A DISCIPLINARY CROSSROADS

An event organized by Clemena Antonova-Crambois (Research Director of the "Eurasia in Global Dialogue" programme, Institute for the Human Sciences, Vienna, residency in partnership with CD 13).


PROGRAM :

  • Morning sessions 10h - 13h :

« Using Eye-tracking in Art History », by Prof. Raphael Rosenberg (Prof. of Art History and Director of the Laboratory of Eye-tracking in Art History at the University of Vienna)

« The Improvized Mind and the Contextualized Behaviour » by Prof. Ivaylo Vlaev (Prof. of Psychology and Chair of Business at Warwick University, U.K.

« Intuition in the Arts and Non-conscious Processes in the Brain » by Prof. Dezso Nemeth (Prof. of Psychology at the Hungarian Academy of Sciences and IMERA Chair on « Language and Brain »)

  • Afternoon sessions 14h30 - 17h30 :

« Soap Bubbles : Parallels in the History of Mathematics and Art » by Prof. Michele Emmer (Prof. of Mathematics at the University of La Sapienza, Rome)

« Liquid Crystals, Theories of Life, and Visual Perception in the Russian Avant-garde » by Prof. Isabel Wunsche (Prof. of Art History at Jacobs University in Bremen, Germany)

« Remembering ‘Things That Happened the Week after Next :’ Reverse Time in Dreams, Art, and Time Travel. » by Dr. Clemena Antonova (Fellow at IMERA and Research Director of the « Eurasia in Global Dialogue » Programme at the Institute for Human Sciences, Vienna)


Contact : clemenaa@yahoo.com

20/05/2019

CMI/IMéRA Cycle on Migration Studies - Human Migration and the Changing Climate #3

Lundi 20 mai 2019, 9h00 - 12h00 - CMI, Villa Valmer, accès par le 11 Rue des Flots Bleus.  13007 Marseille

CMI/IMéRA Cycle on Immigration - Human Migration and the Changing Climate

This interdisciplinary conference will explore the complex linkages between climate change and the displacement of populations in the global south. How have desertification, droughts, flooding and rising sea levels interacted with other socioeconomic dynamics to spur the movement of human populations, and what can we expect in the near future? To what extent is climate-related migration primarily internal versus a movement out of one’s country of origin? What practical steps can be taken to mitigate the threat of climate change in regions already facing the direct impact of desertification? A less explored angle on this environment/migration connection concerns contrasting dispositions held towards the environment by immigrants versus non-immigrants.


Presentations :

  • A mirage in the desert? To what extent is climate change driving migration in the global south? Some insights from the social sciences.

Thomas Macias is the 2018-19 holder of the Fulbright/IMéRA Chair in Migration Studies and a Professor of Sociology at the University of Vermont. His sociological research using data derived from the nationally representative General Social Survey (GSS) highlights elevated levels of concern for the environment among first generation immigrants, including paying higher taxes and making standard of living reductions. The U.S. is not unique in this regard; in other contexts around the world where people migrating from countries with relatively small per capita ecological footprints arrive in places with relatively large per capita ecological footprints elevated levels of environmental concern should also be observed among the immigrant population. Macias’ publications include the book, Mestizo in America: Generations of Mexican Ethnicity in the American Southwest, and articles in Society and Natural Resources, Environmental Sociology, Environment and Behavior, Rural Sociology, Ethnicities, and the International Journal of Sustainable Transportation.

  • Climate Change driven migrations: Disaster Risk Reduction approach

Luis Laguna is a mining Engineer, with specialty in Geology and Geophysics, and complementary M.Sc. in Geological and Environmental Engineering. Mr. Laguna has a technical and managerial background in geotechnical projects and jobs, with over 25 years of experience

covering all phases in the cycle of Integrative Risk Management. His expertise includes forensic engineering and reparation of damaged infrastructures or buildings. Between 1992 and 2009, Laguna worked as Director of two specialized companies, TESINSA and GEOBRUGG Ibérica, building up disruptive solutions for rockfalls and landslides, solving problems in close collaboration with stakeholders, including engineering companies, governments, R&D and technological institutes and universities. Since 2010, Laguna is an independent consultant and advisor of governmental organizations and private companies. Having also a deep knowledge of global frameworks, strategies, and actions through his close relationship with UNISDR, Laguna became an advocate of the “Making Cities Resilient” Global Campaign in 2013.

  • Droughts present and future, and the need to move

Dr. Rachael McDonnell holds a PhD from Oxford University and has extensive experience working on initiatives examing water and food security policies, and the systems of governance and regulatory frameworks around these key areas in a number of countries. She is passionate about climate change and linking science to policy especially for the development of climate change adaption strategies. She leads a team of researchers working on innovative data, technology, policy and governance solutions to support countries adapting to the challenges of water and food insecurity under a changing climate. She has field experience in South Africa, South East Asia and Europe but specializes in the regions of the Middle East and North Africa. Her work has been published in books, papers, and reports and featured on various radio, TV and social media outlets.

The event is part of the work developed under the second thematic pillar of the CMI – “Resilience: Mitigation and Adaptation to external shocks, mainly climate change and response to the effects of conflict.” It is also the third in a cycle of conferences this year at IMéRA on the topic of human migration.

About the CMI-Fulbright-IMéRA Research Cycle on Migrations

In a context of growing migration and forced displacement (68.5 million estimated forcibly displaced people worldwide according to UNHCR), moving populations are likely to stay a certain number of years in their destination countries (for refugees who live in protracted situations of more than 5 years, the average duration of exile stood at 17 years).  From a development perspective, the question of socio-economic inclusion appears critical. Studies show that benefits of migrants and refugees to economies are existing and significant, and reciprocally, that sustaining the welfare of all in the context of important migration/forced displacement influx also depends on sustained economic growth (as opposed to redistributing existing resources). Social tensions are also an important risk of large-scale displacements and need to be understood and addressed. More specifically, the involved large-scale population movements and the subsequent expected rising density in urban areas also raise obvious public health questions, the migrant populations being generally the most vulnerable components of societies.  Rigorous theoretical and empirical studies of the health, demography and behavioral ecology of migrants are therefore eagerly needed not only for academic purposes but also to guide health policies towards these populations. Needless to say, this concerns not only human biology but also mental health issues, especially given the new patterns of migration. Another key aspect is the impact on host countries’ welfare states and labor markets, often presumed to be negative. However, if adequately channeled, regularized migration and labor mobility may represent a great opportunity; indeed, numerous empirical studies show that increased labor mobility brings huge gains for the migrants themselves and overall advantages for the destination countries. An approach to mobility in which governments design policies with regional labor markets in mind would allow both sending and destination countries to take full advantage of the benefits. The construction of such approaches to mobility is an essential task.

The Center of Mediterranean Integration (CMI, http://www.cmimarseille.org/), the French-American Fulbright Commission (https://fulbright-france.org/en), and the Institute for Advanced Study at Aix-Marseille (IMéRA, https://imera.univ-amu.fr/en ) propose a research cycle devoted to an interdisciplinary appraisal of the migration issues mentioned above, among others.  A special emphasis will be placed on migrations in the Mediterranean area. Building on the CMI expertise in these topics, on the Fulbright Commission’s strong reputation to identify and mobilize the best US-based researchers, and on IMéRA’s established capacity to trigger interdisciplinary research at the highest international level, this cycle is precisely devised to stimulate discussions between international researchers of various disciplinary backgrounds as well as policy makers and other non-academic experts. In 2018-2019, the cycle is managed by Blanca Moreno-Dodson, the director of the CMI, Thomas Macias, the 2018-2019 holder of the Fulbright/IMéRA chair on Migration Studies, and by Raouf Boucekkine, director of IMéRA. The inaugural event will take place at IMéRA on January 8th, 2019.


Preliminary schedule :

9:00 - Welcome (from CMI, IMéRA and Fulbright)

9:10 - Rachael McDonnell

10:00 - Thomas Macias

10:50 - Coffee Break

11:00 - Luis Miguel Laguna Megal

 

16/05/2019

CYCLE - Travail et libertés aujourd'hui

Jeudi 16 mai, 17h - IMéRA, Maison des astronomes, salle de conférences - Entrée libre

3ème conférence du CYCLE - Travail et libertés aujourd'hui

Danièle Kergoat, sociologue (CNRS) : L'émancipation des femmes par le travail: vieille lune ou actualité brûlante?

Il est plus que jamais nécessaire de reposer cette question dans le contexte néo-libéral actuel. Une situation qui bouleverse les formes d’emploi comme la nature du travail et qui accentue encore le clivage travail d’homme/travail de femme ainsi que l’assignation des populations vulnérables aux tâches les plus difficiles, dites non qualifiées.

Danièle Linhart, sociologue (CNRS) : La subordination des salariés: l'éternelle obsession managériale 

Du taylorisme au mangement moderne, la logique reste la même : une disqualification des métiers, de la professionnalité et de l’expérience qui tend à renforcer la domination exercée par les dirigeants. Le travail perd son sens et précarise les salariés qui, constamment mis à l’épreuve, sont conduits à douter de leur valeur et légitimité.


Présentation du CYCLE DE CONFERENCES - Travail et libertés aujourd'hui

Depuis mars 2019 est né à l’IMéRA l’Atelier de recherche Travail et Libertés (ArTLib). ArTLib est un groupe interdisciplinaire et international qui vise à discuter et diffuser d’une façon innovante des idées et des pratiques liées aux transformations profondes engendrées par le travail contemporain dans la sphère des libertés personnelles et collectives des individus. Coordonné par Enrico Donaggio (Professeur à l’Université de Turin, Senior Fellow de l’IMéRA), ArTLib collabore notamment avec le LEST, le CEREQ, le Centre Norbert Elias, le Centre Gilles Gaston Granger, l’IPDT de Paris, Acante, le LaSSA, APSE, des experts et des artistes indépendants liés au monde du travail.

  • Prochaines dates :

Jeudis 16 mai - 20 juin

16/05/2019

COMMUNITY BUILDING SEMINAR avec Fouad Ben Ahmed & l'Équipe GULP

Jeudi 16 mai 2019, 10h30 - 12h30 et 14h - 16h30 - IMéRA, Maison Neuve, 1er étage - entrée sur inscription

-10h30 : Fouad Ben Ahmed, Professeur à l'institut Dar el-Hadith el-Hassania pour les Hautes Etudes Islamiques, Université al-Qarawiyine, Rabat, résidence dans le cadre de la Chaire Averroès sur l'islam méditerranéen (IMéRA/A*MIDEX-AMU), avec le soutien de la Fondation de l’Islam de France
Projet de recherche : What is Philosophy in Islam Today?
-14h : Equipe GULP, constituée de Franco Miglietta, Jeff Amthor, Lorenzo Genesio, Jean Philippe Mevy, Thierry Gauquelin
Projet de recherche : The upper limits of terrestrial photosynthesis

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents.

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr

15/05/2019

CYCLE - RECHERCHE, ARTS, PRATIQUES NUMERIQUES #25

Mercredi 15 mai 2019, 10h00 - 13h00 - IMéRA, Maison des astronomes, salle de conférences - entrée libre

L'esthétique du mur

Événement labellisé par le Festival du Jeu de l'Oie (Du 9 mai au 22 juin 2019 en partenariat avec Aix-marseille Université).