Séminaire Méthodes : réflexions croisées entre disciplines #3

Mercredi 19 JUIN 2019, 10h-12h30 ; 14h-17h30 -  IMéRA - Entrée libre

Le temps et les temps, au prisme de la physique, de la neuro-psychologie, de l'histoire, de l'économie et de la philosophie.

Dans le cadre du Séminaire Méthodes : réflexions croisées entre disciplines, Séminaire commun AMU-EHESS-IMéRA, organisé par Pierre Livet, Jean Boutier et Alain Trannoy.

10h- "Entretien avec Rovelli sur le temps " : Présentation d'un entretien avec Carlo Rovelli par Pierre Livet, philosophe, CGG et Iméra.  (Marco ROVELLI est Pr. de Physique théorique, CPT, AMU, auteur de L'ordre du temps)

Le temps ? Ou plutôt les temps, les temporalités ?  - de la physique quantique à thermodynamique et à la relativité.

11h 15- "On Rovelli's time. Relation, process and structure", Laura Candiotto, résidente IMéRA 2018-2019. Alexander von Humboldt Foundation Senior Research Fellow at the Free University of Berlin.

La théorie de Rovelli, la mécanique quantique relationnelle (RQM), implique une ontologie réaliste, mais relationnelle et structurale. La notion de temps dans la conception de Rovelli implique une ontologie des processus, dépendante de l'observateur, en lien avec l'enactivisme et un réalisme agentiel. La réalité du temps émerge des processus d'interaction avec l'observateur, dans un temps relationnel.

14h - "Une horloge dans le cerveau?", Laurence Casini-Chaillan, Maître de Conférences HDR, Laboratoire de Neurosciences Cognitives, FR 3C, AMU.

Notre capacité à percevoir le temps qui passe s'étend sur une dizaine d'ordres de grandeur, depuis quelques dizaines de millisecondes à plusieurs années, mais nous savons que les processus permettant de mesurer le temps sont différents selon la gamme de durées concernée. L'idée la plus répandue aujourd'hui est que pour les durées allant de quelques centaines de millisecondes à quelques dizaines de secondes, les intervalles temporels sont estimés grâce à un système spécifiquement dédié à la mesure du temps. Après avoir présenté, le modèle fonctionnel qui reste aujourd’hui prédominant, je présenterai des arguments tant comportementaux que neurobiologiques en faveur de celui-ci. 

15h - "Le temps des sociétés", Thomas Hirsch, EHESS

Le temps « social » est un ensemble de représentations collectives qui informent le rapport au temps des individus. On retracera le parcours et les transformations de cette idée formulée pour la première fois au tournant du XXe siècle et qui jalonne les projets fondateurs des sciences sociales en France entre 1901 et 1945 ; d'Émile Durkheim à Mark Bloch.

16h - Antoine Bommier, Pr. Chaire de gestion intégrative des risques, ETH. Zurich.

Comment tenir compte des variations de nos évaluations entre le temps proche et le temps lointain, et rationaliser des choix qui doivent tenir compte  (par exemple pour les retraites) des variations des risques de mortalité,  ou encore de risques de catastrophes et qui impliquent une aversion au risque temporel.

 

Contact : pierre.livet@univ-amu.fr

 

 

Français
Date début: 
Mercredi, 19 Juin, 2019 - 10:00
Date fin: 
Mercredi, 19 Juin, 2019 - 17:30
Catégorie: