Twitter Imera

Agenda

24/10/2017

CYCLE - Analyse des réseaux & applications : approche interdisciplinaire #1

Mardi 24 octobre 2017, 14h-17h – IMéRA, Maison des Astronomes, salle de conférences – ENTREE LIBRE

Brève initiation à l’analyse des réseaux à partir de la sociologie : son développement, ses apports théoriques, quelques notions et mesures de base, et l’exemple des évolutions biographiques

Organisé par Claire Bidart (sociologie, LEST Aix en Provence) et Pierre Livet (Philosophe, Directeur de recherche émérite au CNRS, directeur du programme Rencontres Sciences et Humanités de l'IMéRA)

Les analyses de réseaux se développent dans toutes les disciplines des sciences sociales (sociologie, économie, histoire, géographie, gestion, science politique, anthropologie, linguistique, psychologie sociale…). Elles s’étendent actuellement de plus en plus en mathématiques (théorie des graphes), en biologie (épidémiologie, neurosciences…), en physique, en sciences des données, en informatique, en étude des systèmes complexes…

 

Il s’agira ici d’exposer et d’appliquer les apports de l’analyse des réseaux. Nous envisagerons ses spécificités théoriques, expliciterons les indicateurs pertinents dans la description et l’analyse des réseaux, détaillerons des méthodes de construction empirique des données, proposerons des méthodes d’analyse en fonction de l’objet de la recherche, et présenterons quelques outils logiciels.

DOCTORANTS : inscription sur le site de la Direction de la Formation doctorale AMU- ADUM


Contact : claire.bidart@univ-amu.fr

26/10/2017

GRADUATE WORKSHOP - CNC Craft for artists and mathematicians

Jeudi 26 octobre 2017, 14h - 15h30, à l'IMéRA, Maison Neuve, 1er étage - ENTREE LIBRE

"CNC Craft for artists and mathematicians", organisé par Edmund Harriss (Clinical Assistant Professor, University of Arkansas, Department of Mathematical Sciences, University of Arkansas & IMéRA fellow 2017-2018)

Abstract : Controlling a machine to precisely cut material allows the creation of forms in metal or wood not possible by hand. In industry such machines are used to make the single piece casing for Apple laptops, incredibly detailed impellor motors and the pieces for large scale architecture. Much of the software for these machines concentrates on these industrial applications. This provides a significant barrier for artists and makers who want to explore the possibilities of such machines themselves. I take a different approach thinking about controlling the machine rather than the output. This craft based approach combined with the software to support it, makes it easy to begin controlling the machine just by drawing, or creating curves from simple algorithms. This approach can also explore new ways to use the machine and help create physical models of many mathematical ideas. We will finish with a demonstration of a machine in action. 


DOCTORANTS : inscription sur le site de la Direction de la Formation doctorale AMU- ADUM

Contact : eharriss@uark.edu

02/11/2017

Community Building Seminar #4

Jeudi 2 novembre 2017, 10h30-12h30, Maison Neuve, 1er étage - ENTREE SUR INVITATION

Community Building Seminar #4

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents (suivi d'un déjeuner).

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr

09/11/2017

Community Building Seminar #5

Jeudi 9 novembre 2017, 10h30-12h30, Maison Neuve, 1er étage - ENTREE SUR INVITATION

Community Building Seminar #5

Le "Community Building Seminar" a lieu chaque semaine et permet aux résidents de partager à tour de rôle leurs recherches, problématiques et méthodes avec les autres résidents (suivi d'un déjeuner).

Contact : pascale.hurtado@univ-amu.fr

14/11/2017

CYCLE - Analyse des réseaux & applications : approche interdisciplinaire #2

Mardi 14 novembre 2017, 14h-17h – IMéRA, Maison des Astronomes, salle de conférences – ENTREE LIBRE

L’analyse des réseaux en sciences des données

Par Laetitia Gauvin (data science for network analysis, ISI Foundation, Turin) et organisé par Claire Bidart (sociologie, LEST Aix en Provence) et Pierre Livet (Philosophe, Directeur de recherche émérite au CNRS, directeur du programme Rencontres Sciences et Humanités de l'IMéRA).

 

Contact : claire.bidart@univ-amu.fr

15/11/2017

Séminaire - « Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques » #1

Mercredi 15 novembre 2017, 9h30 - 12h30 - IMéRA, Maison des Astronomes, salle de conférences - ENTREE LIBRE

"Son, image & cinéma : Les usages des ambiances sonores au cinéma", avec Rémi Adjiman (Maitre de conférence, Directeur département SATIS AMU,  chercheur au laboratoire PRISM) et Daniel Deshays, (ingénieur du son, responsable de l’enseignement du son à l’Ecole Nationale des Arts et Techniques du Théâtre à Lyon et à l’Ecole  Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Paris).

Inscription des doctorants : Direction de la Formation Doctorale AMU - ADUM

Le séminaire intitulé « Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques » définit clairement son projet dans l’énoncé de son titre : il s’agit d’abord de s’intéresser à l’écoute et aux pratiques de l’écoute, c’est à dire aux pratiques qui à la fois supposent, engagent et déterminent des formes d’écoute. 

Ces pratiques sont nombreuses et très différentes les unes des autres. Elles appartiennent à des domaines de la connaissance infiniment variés. Toutes supposent une relation au son ou au moins à des phénomènes ondulatoires qui sont de l’ordre du sonore - même s’ils défient les limites de la perception humaine et qu’ils impliquent la mise en œuvre de technologies qui étendent, déplacent et transposent les potentialités du sensible. Toutes aussi impliquent de mettre en place une logique dans laquelle la réception, la sensibilité et l’attention sont mobilisées comme des formes essentielles de l’expérience et de la connaissance, comme des moments qui déterminent et structurent notre relation à notre environnement, comme des vecteurs de notre capacité d’action, de représentation et d’invention. 

Bien sûr, la musique et plus généralement les pratiques sonores en art sont essentielles à notre réflexion et nous nous sentons héritiers du tournant qui a consisté, par exemple avec John Cage, à placer l’écoute au cœur d’une pensée de l’esthétique comme expérience. Mais bien au-delà de la musique ou des arts du son et de l’audio, il existe de nombreuses pratiques, qu’elles soient empiriques ou expérimentales et rationnellement formalisées, qui mettent en jeu de façon déterminante la question de l’écoute.

L’acoustique est évidemment la première d’entre elles et elle se trouve chaque fois impliquée d’une façon ou d’une autre.

Mais notre énoncé suggère aussi que l’écoute n’existe vraiment que dans et par une pratique. De ce point de vue là, l’écoute s’apprend, se développe, s’affine et s’oriente dans la relation à un ensemble organique où l’expérience et la théorie doivent trouver les modalités de leur dialectique. Toute écoute prend sens dans le contexte d’une situation qui engage la relation entre des acteurs et le milieu mouvant dans lequel ils évoluent. Elle contribue à donner sens à ce milieu et elle présuppose l’orientation d’une perception qui ne reçoit que parce qu’elle attend et s’interroge. L’écoute est éveil, exercice, pensée, mouvement, relation aux autres et au monde. Elle mobilise du savoir et le met à l’épreuve d’une situation signifiante. Elle s’inscrit dans une histoire qui est aussi l’histoire des disciplines qui la mettent en œuvre.

L’écoute est donc une notion à la fois transversale et toujours inscrite dans des pratiques spécifiques, qu’elles soient scientifiques ou artistiques, formalisées ou empiriques. Si elle engage des pratiques déterminées et multiples, elle ouvre aussi un espace de discussion, de partage et d’échange entre ces pratiques et ces savoirs, entre les arts et les sciences.


Le séminaire « Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques » est co-organisé par le laboratoire PRISM (AMU/CNRS) et par l’IMéRA.

Responsables du séminaire : Jean Cristofol (ESAAix, PRISM AMU/CNRS), Elena Biserna (ESAAix, PRISM AMU/CNRS), Christine Esclapez (AMU, PRISM AMU/CNRS), Peter Sinclair (ESAAix, PRISM AMU/CNRS).

 

Du 30/11/2017 au 01/12/2017

Forum franco-allemand de la Méditerranée

Journée d'études  - Forum franco-allemand de la Méditerranée

Organisées dans le cadre du programme Méditerranée de l'IMéRA, dirigé par Thierry Fabre.

Jeudi 30 novembre  et vendredi 1er décembre - sur invitation

Programme en cours.

20/12/2017

Séminaire - « Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques » #2

Mercredi 20 décembre 2017, 9h30 - 12h30 - Fondation Vasarely, 1 Avenue Marcel Pagnol - Jas de Bouffan, 13096 Aix-en-Provence

« Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques » #2, avec Marlène Pucini, artiste, (maitre de conférence à l’université de Paris 8), Jean-Michel Vivès (Professeur de Psychopathologie Clinique, Université  de Nice Sophia Antipolis, psychanalyste, homme de théâtre) et Pierre Cassou-Noguès (philosophe, mathématicien, professeur à  l’université de Paris 8).

Inscription des doctorants : Direction de la Formation Doctorale AMU - ADUM

le séminaire aura lieu à la fondation Vasarely, à Aix-en-Provence,  autour de l’installation sonore expérimentale de Marlène Puccini.

Le séminaire intitulé « Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques » définit clairement son projet dans l’énoncé de son titre : il s’agit d’abord de s’intéresser à l’écoute et aux pratiques de l’écoute, c’est à dire aux pratiques qui à la fois supposent, engagent et déterminent des formes d’écoute. 

Ces pratiques sont nombreuses et très différentes les unes des autres. Elles appartiennent à des domaines de la connaissance infiniment variés. Toutes supposent une relation au son ou au moins à des phénomènes ondulatoires qui sont de l’ordre du sonore - même s’ils défient les limites de la perception humaine et qu’ils impliquent la mise en œuvre de technologies qui étendent, déplacent et transposent les potentialités du sensible. Toutes aussi impliquent de mettre en place une logique dans laquelle la réception, la sensibilité et l’attention sont mobilisées comme des formes essentielles de l’expérience et de la connaissance, comme des moments qui déterminent et structurent notre relation à notre environnement, comme des vecteurs de notre capacité d’action, de représentation et d’invention. 

Bien sûr, la musique et plus généralement les pratiques sonores en art sont essentielles à notre réflexion et nous nous sentons héritiers du tournant qui a consisté, par exemple avec John Cage, à placer l’écoute au cœur d’une pensée de l’esthétique comme expérience. Mais bien au-delà de la musique ou des arts du son et de l’audio, il existe de nombreuses pratiques, qu’elles soient empiriques ou expérimentales et rationnellement formalisées, qui mettent en jeu de façon déterminante la question de l’écoute.

L’acoustique est évidemment la première d’entre elles et elle se trouve chaque fois impliquée d’une façon ou d’une autre.

Mais notre énoncé suggère aussi que l’écoute n’existe vraiment que dans et par une pratique. De ce point de vue là, l’écoute s’apprend, se développe, s’affine et s’oriente dans la relation à un ensemble organique où l’expérience et la théorie doivent trouver les modalités de leur dialectique. Toute écoute prend sens dans le contexte d’une situation qui engage la relation entre des acteurs et le milieu mouvant dans lequel ils évoluent. Elle contribue à donner sens à ce milieu et elle présuppose l’orientation d’une perception qui ne reçoit que parce qu’elle attend et s’interroge. L’écoute est éveil, exercice, pensée, mouvement, relation aux autres et au monde. Elle mobilise du savoir et le met à l’épreuve d’une situation signifiante. Elle s’inscrit dans une histoire qui est aussi l’histoire des disciplines qui la mettent en œuvre.

L’écoute est donc une notion à la fois transversale et toujours inscrite dans des pratiques spécifiques, qu’elles soient scientifiques ou artistiques, formalisées ou empiriques. Si elle engage des pratiques déterminées et multiples, elle ouvre aussi un espace de discussion, de partage et d’échange entre ces pratiques et ces savoirs, entre les arts et les sciences.


Le séminaire « Pratiques de l’écoute, écoute des pratiques » est co-organisé par le laboratoire PRISM (AMU/CNRS) et par l’IMéRA.

Responsables du séminaire : Jean Cristofol (ESAAix, PRISM AMU/CNRS), Elena Biserna (ESAAix, PRISM AMU/CNRS), Christine Esclapez (AMU, PRISM AMU/CNRS), Peter Sinclair (ESAAix, PRISM AMU/CNRS).