Écouter–voir: relations image–son dans la musique

Écouter–voir: relations image–son dans la musique

conference/concert mardi 14.06.2022 14:30–18:00, IMéRA, 2 pl. Leverrier, Marseille

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Comment son et images se rencontrent dans la musique audio–visuelle ?

Cette conférence + concert explorera la relation entre images et son dans la composition et l'analyse de pièces de musique audio–visuelle.

Le cinema a longtemps traité cette question sur la base du recit, mais ici nous explorerons des correspondences cross-modales esthétiques et perceptives, entre charactères sonores et visuels tels que brilliance/luminosité, couleur/timbre, texture.

Nous allons traiter des questions tels que:

  • Comment composer pour des séquences abstraites d'images ?
  • Comment décrire et analyser la temporalité de la relation audio/visuel ?
  • Comment transcoder des processus compositionnels entre le cinéma expérimental et la musique contemporaine ?
  • Comment un instrument audio–visuel controlé par le geste peut mobiliser des associations trans-modales ?

La conférence est complété par un concert audio–visuel pour électronique et violon dans le planetarium de l'Observatoire de Marseille, et suivi par un apéritif.

 

Programme prévisionnel

 

 

Maison des astronomes

 

14:15

Welcome Coffee

 

14:30

Introduction

Emilie Sitzia, Diemo Schwarz

14:40

Une brève histoire du « composer entre »… l’œuvre vidéomusicale

A brief history of “composing inbetween"... the videomusical work

Jean-Pierre Moreau

15:10

CoCAVS: Synthèse concaténative audio–visuelle par corpus

CoCAVS: Concatenative Corpus-based Audio–Visual Synthesis

Diemo Schwarz

15:40

Outer space: réflexions croisées sur le son et les structures extramusicales

Outer space: Interrogations about sound and extramusical structures

Charles de Paiva Santana, Javier Elipe-Gimeno

16:10

Discussion

 

16:30

Coffee

 

 

 

 

 

Planétarium

 

16:45

Concert session 1

Patricia Bosshard, Diemo Schwarz

17:20

Concert session 2

Patricia Bosshard, Diemo Schwarz

 

 

 

 

Maison des astronomes

 

18:00

Apero-cocktail

 

 

Intervenants

Jean-Pierre Moreau

Chercheur associé PRISM, UMR7061, AMU-CNRS
Chercheur associé ADEF, UR4671, AMU
Président du laboratoire MIM

Compositeur et docteur en musicologie, Jean-Pierre Moreau est membre du laboratoire MIM, qu’il préside depuis 2011. Chercheur associé aux laboratoires universitaires PRISM (Perception, Représentations, Image, Son, Musique) et ADEF (Apprentissage, Didactique, Évaluation, Formation), ses travaux portent sur la relation audio/visuel perçue dans le temps de l’audio-spectateur et la rhétorique audiovisuelle résultant potentiellement de cette perception.

Diemo Schwarz

Ircam (Institut de Recherche et Coordination Acoustique-Musique), Paris
IMéRA, Université Aix–Marseille
PRISM, UMR7061, AMU-CNRS

Diemo Schwarz est chercheur et développeur, compositeur de musique électronique, et musicien improvisateur. Ses recherches scientifiques portent sur l'interaction entre musicien et machine, et l'exploitation de grandes masses de sons pour la synthèse sonore temps-réel et interactive. Ses compositions et performances explorent les possibilités interactives de la synthèse concaténative par corpus qui, grâce au contrôle gestuel, rend l'expressivité et la physicalité aux mondes sonores numériques. En 2017, il était professeur invité à l'Université Technique de Berlin dans le cadre du programme Edgar-Varèse du DAAD, et en 2022 résident à l'institut de recherche avancé IMéRA, Université Aix–Marseille, dans le programme art–science.

Charles de Paiva Santana

Université Aix-Marseille, PRISM, UMR7061, AMU-CNRS.

Docteur en musique de l'Université de Campinas et en informatique de l'Université Pierre-et-Marie-Curie, ses recherches portent sur l'analyse, la modélisation et la simulation informatique des techniques de composition et des partitions du répertoire contemporain, ainsi que sur leur impact sur la perception. Il enseigne la musique du XXe siècle et l'informatique musicale à l'Université d'Aix/Marseille.

Javier Elipe-Gimeno

Université Aix-Marseille, PRISM UMR7061, AMU-CNRS.

Compositeur et auteur d'une thèse intitulée "Composer à partir du cinéma muet : une approche théorique et pratique", Javier Elipe-Gimeno est régulièrement en charge de projets de musique et d'image en collaboration avec d'autres disciplines artistiques et scientifiques. Il a également mené des recherches sur la composition sonore et le cinéma expérimental autour du thème " violence et société " et a participé à des projets mêlant nouvelles technologies et composition. Ses recherches s'articulent autour de 3 axes : Composition sonore et cinéma expérimental, Composition musicale et nouvelles technologies et Orchestration assistée par ordinateur.

Il est le responsable du parcours musique du master cinéma et audiovisuel du département SATIS d’Aix-Marsille Université.

Patricia Bosshard

Violon, composition, électronique, www.patriciabosshard.net

Patricia Bosshard suit un parcours singulier, expérimental, emmenant son violon dans toutes sortes de performances et de collaborations qui l’emmènent aux USA, en France, en Europe, dans divers festivals et contextes contemporains.

Après une formation classique à Montréal, en composition et électroacoustique avec Rainer Boesch à Genève, en jazz à Lausanne, elle développe son propre langage issu de la musique expérimentale et improvisée, en portant une attention particulière au son.

Ses compositions sont le reflet de son travail avec l’électronique et de ses questionnements sur notre monde sonore environnant. Récentes compositions pour divers ensemble de musique contemporaine comme CH.AU (Vevey 2017) , CoÔ (Paris, 2018), l’Orchestre du Grand Eustache (2018), ONCEIM (Paris, 2019).

Elle est membre de deux grands orchestres d’improvisation et de recherches musicales : l’ONCEIM (Paris) dirigé par Fred Blondy et l’IMO (Suisse) dirigé par insubordinations.

En 2007 elle fonde avec Nicolas Wintsch, vidéaste, la Compagnie Dynamo (vidéo, voltige et son). Elle est l’auteur des jingles des stations du métro lausannois M2. Elle écrit régulièrement de la musique pour théâtre, notamment avec la Cie STT, sélection de la meilleure musique de scène à Paris en 2012.

Elle mène avec Simon Grab un projet autour des sons d’IRM, lauréat du concours du LUFF à Lausanne et sélection du meilleur album expérimental (Qwartz, Paris). Résidente en 2016 au 102 à Grenoble pour son projet solo « Out of violin » elle le joue sous diverses formes selon les contextes (acoustique, amplifié, avec électronique et/ou en multidiffusion).

Elle mène avec Dragos Tara une recherche sur le lien gestes - capteurs sous forme de performances électroniques en multidiffusion : « Coyote » en Résidence au Steim à Amsterdam en 2012 avec un archet à capteurs et « Satellites » avec des capteurs biométriques (2020).

Très active sur la scène européenne de musique improvisée, elle se produit notamment avec le quatuor à cordes LGBS.

 

--

Photo credit : Peter Tscherkassky, film still from "Outer Space" (1999)