Lancement de la Chaire "Migration studies"

Chaire « Migration Studies »


Située au sein de l’Institut d’Études Avancées (IMéRA) de l’Université d’Aix-Marseille (France), la Chaire « Migration Studies » est une plateforme de réflexion sur les modes de gouvernement des migrations internationales et sur les forces motrices plurielles qui les ont façonnés et consolidés dans le temps et l’espace. Un des objectifs majeurs de la Chaire vise précisément à désenclaver l’analyse des questions migratoires afin de découvrir un lien de continuité entre les conditions des migrants et des non-migrants.

Ce désenclavement semble aujourd’hui nécessaire au regard des développements économiques, sociétaux, politiques, juridiques et épistémologiques actuels, en Europe comme ailleurs dans le monde. Il est le vecteur par lequel il est possible de faire la lumière sur un lien possible entre la régulation accrue des politiques migratoires et la croissante dérégulation des politiques d’emploi dans un monde globalisé, mais aussi entre la centralité de l’État régalien dans ladite « gestion des flux migratoires » et le recul perceptible de l’État providence, dans un contexte socioéconomique marqué par les inégalités sociales, les délocalisations industrielles et les rapports altérés entre États et citoyens.

La Chaire « Migration Studies » entend pleinement contribuer à ce désenclavement afin de proposer de nouvelles pistes d’investigation utiles aussi bien aux chercheurs qu’aux praticiens et décideurs. Pour ce faire, des activités de recherche et de divulgation (séminaires, conférences, ateliers) seront organisées dans le cadre du cycle d’études de l’IMéRA avec le concours de ses partenaires institutionnels, en France comme à l’étranger.


Jean-Pierre Cassarino (IMéRA, Titulaire de la Chaire), Eleonora Canepari (Telemme, Associate Fellow), Béatrice Mésini (CNRS-Telemme, Associate Fellow), Delphine Perrin (IRD, Associate Fellow), Miriam Teschl (EHESS, Associate Fellow).