Brugidou Jérémie

Artiste et chercheur, cinéaste et docteur en arts, Université Paris 3
Période de résidence: 
February 2022 - June 2022
Projet de recherche: 
Éthologies figurales de la bioluminescence
Résumé du projet: 

En collaboration avec C. Tamburini, directeur de recherche CNRS et S. Martini, chargée de recherche CNRS du MIO (Institut Méditerranéen d'Océanographie) à Marseille, j'ai l'intention de concevoir une méthodologie à la fois plastique et scientifique permettant de produire une importante iconographie autour de la bioluminescence. Il s'agira d'abord d'effectuer un recensement d’organismes bioluminescents, tout en élaborant un travail photographique à partir de leurs lumières. Cette production d'images sera mise en relation avec d'autres captures visuelles effectuées par l'équipe du MIO lors de missions en mer prévues courant 2021-2022, afin de composer un Atlas iconologique de la bioluminescence. Je propose également de concevoir une installation sous-marine bioluminescente pour la période printemps-été : avec des globes remplis de bactéries lumineuses, j'imagine de créer une zone d'interaction éthologique inédite autour de la bioluminescence en faible profondeur (environ 20m). Cette expérience revêt un intérêt à la fois scientifique (observation des comportements animaux autour d'un glow bactérien sur plusieurs jours) et plastique (nous disposerons des pièges photographique et vidéo autour de l'installation, et filmerons nous-mêmes régulièrement, la nuit, un phénomène rarement filmé).

Lien(s) web: 

http://www.estca.univ-paris8.fr/index.php/jeremie-brugidou/

Jérémie est artiste-chercheur : cinéaste et docteur en arts. Il est l'auteur de deux long-métrages documentaires, ainsi que de nombreux essais visuels. Il soutient à l’Université Paris 8 en 2020 sa thèse intitulée « vers une écologie de l’apparition. Le mystère de la genèse des formes à partir d’une annonciation bioluminescente chez James Cameron », co-dirigée par Christa Blümlinger et Dominique Lestel (ENS Paris). Il a obtenu une bourse post-doctorale (2020-21) dans le cadre d’un projet intitulé « L’Esthétique au présent : puissances de l’image mouvante », et financé par la Fondation Balzan. Le titre de son projet de recherche est « biomedialuminescence : vers une écologie de l’apparition ». Il fonde son travail sur la recherche-création, tissant des relations fructueuses entre les arts et les sciences. Dans ce cadre il est l'auteur de plusieurs articles scientifiques en sciences humaines, en langue française et anglaise, de chapitres d'ouvrages, et a co-dirigé un numéro spécial de la revue Social Science Information (SSI) sur la thématique de l'océan.

Curriculum Vitae: