News

  1. 1er avril, à l’IMéRA, séminaire dans le cadre du projet Travail et créativité : comprendre l’apport de l’économie sociale et solidaire dans les lieux de travail à visée utopique

  2. Des souvenirs douloureux ont inspirés les œuvres d'Oksana Chepelyk, à travers lesquelles elle explore sciences et arts et tente de faire une alliance avec la nature.

  3. Pamela Breda nous parle de son projet de film incorporant un acteur de l'intelligence artificielle, et des rôles que jouent les films dans le dialogue interdisciplinaire.

  4. Le mardi 1 février, Samuel Sami Everett, chercheur résident à l'IMéRA, animera un atelier sur son projet 'Zouj : duos judéo-musulmans dans la production culturelle maghrébine' avec l'artiste Iris Miské.

  5. Pendant de nombreuses années, nous avons traité le changement climatique comme un problème environnemental qui ne relevait que de l'expertise des scientifiques et des militants. Alors que les couches de l'oignon qu'est la crise climatique continuent de se déployer, nous découvrons comment les approches interdisciplinaires restent le meilleur moyen pour trouver des solutions à cette crise.

  6. Après le premier de ces volumes – La comédie humaine du travail de Danièle Linhart – L'engrenage c'est nous est le deuxième titre du projet éditorial de l'atelier de recherche ArTLib.

  7. Nous avons interviewé Lino Camprubí, titulaire de la Chaire Germaine Tillon à l'IMERA, à propos de son projet de recherche "Représentations visuelles de la Méditerranée en 3D (passé-présent-futur)"

  8. LANCEMENT DE L'OUVRAGE : PARTAGER L'UNIVERSEL?

    LA FABRIQUE DE LA MÉDITERRANÉE N° 3

    SAMEDI 27 NOVEMBRE, 11H, A ZOEME

  9. Nous discutons avec Mark Usher, résident à l'IMéRA, titulaire du programme de bourses des Instituts français d’études avancées (FIAS), de son nouveau livre How to be a Farmer, ainsi que de la sagesse ancienne pour vivre plus près de la nature.

  10. L'Institut d'études avancées d'Aix Marseille Université (IMéRA) a le plaisir d'annoncer les 22 chercheurs, artistes et scientifiques, qui forment sa promotion 2021-2022.

    Les chercheurs résideront sur le site de l'IMéRA et mèneront leurs projets de recherche sur des périodes de 3 à 10 mois et ce entre septembre 2021 et juillet 2022.

Pages