Twitter Imera

MAKHLOUF OBERMEYER Carla

Professeur, Dept of Epidemiology and Population Health, et Directeur, Center for Research on Population and Health, American University of Beirut
Période de résidence: 
11 septembre 2017 - 13 juillet 2018 ; Chaire IRD/IMéRA en Développement durable
Projet de recherche: 
Défis et décalages de la santé publique dans les pays arabes: synthèse critique des recherches en sciences sociales
Résumé du projet: 

Comme dans d’autres régions du monde, on assiste dans les pays arabes à une augmentation des maladies non-transmissibles dûes en partie à des facteurs de comportements liés à l’alimentation et au style de vie. Ces facteurs étant ancrés dans des contextes sociaux particuliers, des approches purement techniques sont souvent insuffisantes pour la prévention et le traitement de ces maladies, et l’on observe parfois des discordances entre les perspectives des clients et celles des professionnels de la santé. Le projet propose d’examiner ces décalages dans les comportements qui influent sur la santé, dans les connaissances et perceptions des problèmes de santé, et dans les échanges entre clients et professionnels. Ceci sera fait à travers des synthèses de la littérature qui utilisent les approches mixtes des sciences de la santé et des sciences sociales. Ces synthèses seront préparées sur des thèmes précis pertinents au monde arabe, pour révéler les décalages ou les convergences, identifier les facteurs qui y sont associés et suggérer des pistes pour mieux cibler les problèmes et améliorer les services.

Lien(s) web: 

www.aub.edu.lb

BIO

Tout au long de ma carrière, durant une décennie comme professeur à Harvard et une autre à l’Organisation Mondiale de la Santé, mes travaux de recherche, d’enseignement et de direction de programmes ont essayé d’intégrer sciences sociales et santé. Mon parcours de chercheur avait commencé par un travail ethnographique au Yémen, à une époque où peu d’anthropologues avaient pu enquêter sur la vie des femmes voilées; ceci avait conduit à la publication d’une monographie (Changing Veils), ainsi qu’à une réflexion sur le développement et la santé. Suite à cette expérience, j'avais obtenu une formation en santé publique et avais commencé ma carrière d'enseignement et de recherche en santé. Mes projets de recherche ont été effectués dans divers pays, y compris le Liban, le Maroc, la Tunisie, l’Espagne, les Etats-Unis et plusieurs pays d’Afrique Subsaharienne, et ont été soutenus par des financements de plusieurs sources compétitives. Mes publications (plus de 100 articles et 4 livres) ont en commun cet effort de jeter des ponts entre les approches quantitatives et qualitatives. Elles traitent de sujets variés et parfois controversés, y compris les politiques de population, les différences de genre, la santé maternelle, la ménopause, l’excision féminine, l’éthique de la recherche, le conseil-dépistage du VIH, et les services de santé. Depuis mon retour au Liban, je me penche de plus près sur les problèmes de santé publique du monde arabe, dans la perspective des Objectifs de Développement Durable et je contribue à divers conseils scientifiques sur la recherche en santé.