EQUIPE - Patrimoine culturel, pédagogie, numérique

Membres de l'équipe: 

Marion Lamé, Docteur en histoire de AMU (France) et de l’Université de Bologne (Italie), post-doctorante, chercheuse associée au Centre Camille Jullian, UMR 7299, collaboratrice de l’AMZ. Pise, Italie. mlame@mmsh.univ-aix.fr
Federico Ponchio, Chercheur en informatique et mathématique, Visual Computing Laboratory, ISTI, Consiglio Nazionale delle Ricerche, Pise, Italie. federico.ponchio@isti.cnr.it
Ivan Radman-Livaja, Conservateur et directeur adjoint au Musée Archéologique National (AMZ) de la ville de Zagreb, Croatie. iradman@amz.hr
Bruce Robertson, Prof. of Classics et directeur du Department of Classics, Mount Allison University, Sackville, NB, Canada. broberts@mta.ca
Brigitte Sabattini, Maître de Conférence (Archéologie Diachronique), Département d’Histoire, Aix-Marseille Université et Centre Camille Jullian, UMR 7299, Aix-en-Provence. b.sabattini@orange.fr

Période de résidence: 
Du 23 avril au 18 mai 2018
Projet de recherche: 
Outil numérique: pédagogie scientifique et médiation du patrimoine culturel
Résumé du projet: 

Ce projet affronte les problématiques pédagogiques propres à la médiation du patrimoine culturel et à l’usage constant des Technologies de l’Information et de la Communication: quels instruments numériques construire? Comment évaluer ces instruments? Quelle pédagogie hybride mettre sur pied? Pour ce faire nous avons composé notre équipe et choisi nos partenaires de manière à couvrir l’ensemble des disciplines nécessaires au progrès de nos travaux: informaticiens, enseignants, spécialistes du patrimoine, experts en numérisation, historiens, archéologues, étudiants. Nous affrontons ses questions à distance depuis quatre ans et souhaitons nous retrouver pour travailler ensemble auprès de spécialistes du patrimoine culturel et sur un territoire qui offre la richesse patrimoniale concrète nécessaire à une confrontation de terrain. Nous présentons et partageons les outils numériques que nous avons créés au sein du projet TSS avec des spécialistes extérieurs à ce projet et les soumettons à des tests pratiques avec les enseignants et les étudiants en histoire et en archéologie. Nous recueillerons les conclusions des usagers (tests et questionnaires) ainsi que l’expérience multidisciplinaire des intervenants à la journée d’étude afin d’offrir des outils de médiation numérique enrichie.