DAVID Gandolfo Gabriele

Artiste indépendant
Période de résidence: 
19 février - 13 juillet 2018 ; résidence MuCEM/IMéRA
Projet de recherche: 
“Bet-léhem” ou “de la re-naissance”
Résumé du projet: 

“Bet-léhem” est le lieu de la naissance du Christ. Son étymologie est d’origine araméenne : “bet” signifiant “maison” et “léhem”, le “pain”. J’entends dépasser la notion strictement chrétienne et universaliser Bet-léhem comme expression d'un lieu symbolique pour la naissance mais surtout pour la re-naissance de tous les hommes. Au-delà d'un positionnement religieux, “Bet-léhem” est l'archétype de la maison, du lieu nourricier qui rassemble autour du foyer. Les populations immigrées, par les traumatismes provoqués par le déracinement de leurs origines et éventuellement par la difficulté d’arriver en Europe, sont à la recherche de repères permettant de se re-construire d'un point de vue personnel mais aussi comme individu appartenant à une nouvelle communauté. Le sens du projet artistique est de faire émerger par la parole et par une expression plastique la notion de séparation, de marge, de renaissance possible ou souhaitée, à la manière de rites de passage.
Le projet s'articule autour de six phases successives qui aboutissent à la construction d’abord symbolique puis matérielle d'une maison commune en pains où s’exprime l'idée de la renaissance. Au terme du projet, les personnes ayant participé à la fabrication de « la maison du pain » pourront être conviées, lors d’un événement de type performance publique, à traverser la « maison du pain », retrouvant ainsi une sorte de rite de “re-naissance”.

Lien(s) web: 

www.gandolfogabrieledavid.it

BIO

Artiste, Gandolfo Gabriele David est architecte de formation. Ses recherches portent sur deux principaux aspects : les questions relatives à la nature et celles qui concernent la communauté. Son œuvre s’exprime au travers de projets et d’installations qui font évoluer les concepts classiques du Land Art et de l'Art Urbain, par l’implication du public et le partage d'expériences. La communauté concernée devient le socle sur lequel se greffent des stratégies culturelles élaborées par l’artiste. Ainsi, en s'appuyant sur les sciences humaines, il contribue à renouveler la position de l’artiste dans la société.
Gandolfo G. David a participé à la fondation de Dimora Oz à Palerme, laboratoire permanent d’arts visuels et de performances. En une décennie, il a expérimenté, à côté de la production d'œuvres à caractère relationnel et d’installations, une recherche picturale où différents sujets sont explorés.

Curriculum Vitae: