Twitter Imera

TAUIL Leïla

Chargée de cours, Unité d'arabe, Université de Genève
Période de résidence: 
10 septembre 2018 - 8 février 2019 ; Résidence dans le cadre de la Chaire Averroès sur l'islam méditerranéen (IMéRA/A*MIDEX-AMU), avec le soutien de la Fondation de l’Islam de France
Projet de recherche: 
Violence et islam. Déconstruction de la pensée fondamentaliste islamiste à la lumière de l’œuvre de Mohammed Arkoun
Résumé du projet: 

Le projet de recherche consiste à déconstruire les postulats des discours islamistes à partir de l’œuvre d’Arkoun. Les discours islamistes se fondent essentiellement sur quatre axiomes, à savoir (1) la réinstauration d’un Etat islamique, (2) l’application de la charî’a, (3) le caractère immuable et anhistorique du texte coranique et (4) la biologisation du rôle de la femme fondée sur le rapport hiérarchique des sexes. Par exemple, l’organisation terroriste que revendique l’appellation d’Etat islamique (Daesh) a fourni quotidiennement durant sa création (2014-2017) la mise en scène d’une violence sacralisée au nom d’une vérité fondée sur ces postulats islamistes promus – au mépris de leur caractère historique – au rang de valeurs essentielles.
 

Lien(s) web: 

https://www.unige.ch/lettres/meslo/unites/arabe/enseignants/elbachiri/

BIO

Titulaire d’un doctorat en Philosophie et Lettres (orientation histoire des religions), Leïla Tauil a notamment réalisé des recherches sur la période fondatrice de l’Islam, l’élaboration historique du droit musulman (charî'a), le statut des femmes musulmanes (codes de la famille et discours islamiques contemporains sur « la femme » en islam), les féminismes islamiques, les féminismes arabes et le dialogue interculturel et interreligieux à partir de l’œuvre de feu Mohammed Arkoun.