Twitter Imera

SEMINAIRE - "Droit & Energie" par Marie LAMOUREUX

Vendredi 15 décembre 2017, 14h - 17h, IMéRA, Maison des astronomes, salle de conférences – Entrée libre

Droit et Energie par Marie LAMOUREUX, Agrégée des Facultés de Droit, Professeur, Aix-Marseille Université, CERIC/UMR 7318

Séminaire dans le cadre du cycle mensuel "La transition énergétique v/ les transitions énergétiques : hier, demain, ici, ailleurs" inscrit dans le programme "Phénomènes globaux et régulation" de l'IMéRA et appuyé par le PR2I Energies.

Animation : B. Cointe, P. Fournier (LAMES), M.-T. Giudici (BIP), F. Rychen (GREQAM)

Contact : giudici@imm.cnrs.fr

Inscription des doctorants : Direction de la Formation Doctorale AMU - ADUM

LIEN : article sur le cycle dans le Blog de l'IMéRA

Les interventions seront diffusées en streaming par la chaine Youtube de l’IMéRA : http://www.youtube.com/channel/UCFZc4ca3FMAZsLzAU4GJrHg/live


OBJECTIFS : La loi sur « la Transition énergétique pour la croissance verte » qui fait suite au Grenelle positionne la transition énergétique comme un questionnement majeur pour nos sociétés et leur évolution. Mais, faut-il tenir pour acquise la perspective d’une évolution douce, progressive des choix énergétiques, vers un horizon bien défini, laissant seulement à discuter le rythme et les étapes de cette évolution ? Cela mérite examen pour préciser les espaces d’incertitude et de choix qui rendent pluriels les futurs énergétiques compte tenu des nombreuses imbrications de problématiques autour du thème de l’énergie et cela requiert la mobilisation de compétences d’analyse variées.

Ce cycle de séminaire, qui se déroule sur une base mensuelle, est l’occasion de faire discuter des chercheurs, enseignants-chercheurs et personnalités de différents horizons et disciplines sur ce questionnement.

Grâce à la diversité des intervenants, il se donne pour objectif : (i) d’articuler des savoirs scientifiques sur des domaines variés pour penser les conditions de possibilité des changements de pratiques en matière d’énergie ; (ii) de situer le rôle et les répertoires d’action du politique en matière d’orientation des pratiques énergétiques ; (iii) -de (re)-positionner la problématique de recherche sur l’énergie dans un ensemble plus vaste de questions et avec des éléments de contexte ; (iv)-de situer l’énergie comme un domaine de réflexion fécond pour sa problématique de recherche hors énergie.

Programme : 7 modules de formation de 3 heures chacun (14h-17h)

  • 17 novembre 2017 - Villes sud-méditerranéennes sous tension : que nous disent-elles de la transition énergétique ?
  • 15 décembre 2017 : Droit et Energie
  • 19 janvier 2018 : Les pétroliers face aux choix en matière de bio-énergie
  • 16 février et 16 mars 2018 : La transition énergétique  au Royaume-Uni et en Finlande ou Biodiversité et énergie
  • 20 avril : Réassembler les politiques énergétiques. Modèles, Scénarios et changement des politiques publiques
  • 18 mai (date à confirmer) : Comment les laboratoires académiques se sont saisis de la thématique énergie : le cas de l’Allemagne
  • 15 juin (date à confirmer)