WEBINAIRE - Les fabriques de politiques migratoires au Sud de la Méditerranée

Mercredi 3 juin 2020, 15h00 - 16h30, Le webinaire est ouvert au public. Pour nous rejoindre, veuillez cliquer sur le lien suivant :

(à la date et heure indiquées)

https://us04web.zoom.us/j/76426341380  
Meeting ID : 764 2634 1380
Mot de passe : IMERA

Les fabriques de politiques migratoires au Sud de la Méditerranée

Organisé dans le cadre du cycle « Les gouvernances migratoires », Chaire Migration Studies

  • Par-delà la criminalisation des migrations en Méditerranée : Usages, repositionnements et alliances des États

Jean-Pierre Cassarino, Collège d’Europe (Varsovie), IMéRA titulaire de la Chaire Migration Studies

Plusieurs pays du sud de la Méditerranée ont su se repositionner par rapport à ladite gestion des migrations et des frontières. Certains ont même développé des canaux de communication avec leurs « voisins » européens au moyen de consultations et échanges renforcés. D’autres ont su se réapproprier le discours de la gouvernance migratoire et réinterpréter à leurs fins les politiques publiques et pratiques transmises de l’étranger. Si ce processus de réappropriation locale peut paraître inédit, la manière dont les acteurs étatiques européens ont répondu à ce process de réappropriation l’est tout autant.

  • La juridicisation des migrations en Afrique méditerranéenne et sahélienne : Entre inspiration européenne et africanisation

Delphine Perrin, IRD, IMéRA Associate Fellow

Au cours des quinze dernières années, l’ensemble des États d’Afrique méditerranéenne et sahélienne a entrepris de légiférer sur la question des migrations. S’inscrivant dans un mouvement mondial de politisation, de juridicisation et de sécurisation des migrations, les nouvelles mesures juridiques partagent une orientation essentiellement restrictive et répressive et reflètent de grandes tendances transversales, telles que l’extension du risque pénal pesant sur les mobilités, leur empêchement en amont du franchissement des frontières, ou encore l’assimilation entre traite des personnes et trafic de migrants. Divers projets africains récents appellent à un développement de la libre circulation et des cadres juridiques favorisant l’accès à la légalité et à la justice, deux pans défaillants des politiques nationales et de coopération. La présentation amènera à explorer les sources d’inspiration des dynamiques de juridicisation des migrations dans la région, et à interroger "l’approche africaine" mobilisée par divers acteurs.

Modérateur : Vincent Geisser, CNRS - IREMAM